carte welcome

Avec toute réservation, 1 an d'adhésion offert à la Carte Avantages Welcome.

10 000 offres sport et culture partout en France ainsi que 10% de remise sur vos futures réservations Welcome !

carte 24

Camping Le Daguet

Pays des 1001 châteaux, terre de célébrités – Montaigne, Fénelon, Brantôme, Bertran de Born, Elisée Reclus, Joséphine Baker – berceau de  civilisation, cœur de la gastronomie française, vous aurez le vertige quand vous choisirez vos excursions !  

Périgueux est à 70 km, mais si cette capitale du Périgord est sur votre chemin, prenez le temps de flâner autour de sa cathédrale Saint Front, dont les clochetons et dômes, dominent les rues pittoresques au-dessus de L’Isle. Les vieux quartiers de Mataguerre ou celui de la Tour  de Vésone, valent votre déplacement et visites guidées depuis l’Office de Tourisme. Néanmoins, en circulant sur cette vallée de la rivière Dordogne, vous vous immiscerez dans un patrimoine historique, culturel, architectural, qui fait pâlir beaucoup de régions, voire … De pays ! Vous pensez que les inscriptions « Plus beau village de France », « classé aux Monuments Historiques » ou au «  Patrimoine Mondial de L’Unesco »,  pléthore en ce Sud de la Dordogne, sont banales. Non, non, non ! Ces labels sont de reconnaissances nationales, internationales ou mondiales, face à l’extra-ordinaire. La Dordogne, autrefois navigable, puissante, mais dangereuse, était une barrière naturelle, attirant au Moyen Age, Bastides (Villes Neuves de l’époque), et commerce fluvial vers Bordeaux ou l’Angleterre. L’union d’Aliénor d’Aquitaine et de Henri II Plantagenêt en fit une région « anglaise », qui resta une pierre d’achoppement dans les esprits politiques et religieux. D’où, les terribles forteresses que vous visiterez… Placidement… Où que vous soyez, quels que soient vos choix, les Offices de Tourisme proposent des visites guidées, à thème, afin de susciter l’envie de découvrir, l’envie d’apprendre, l’envie de se distraire, tout en levant le nez ! 

La pierre, les toits, les sculptures vous y invitent au-delà de multiples secrets.

La Roque Gageac, proche de votre lieu de séjour, un des plus « Beaux Village de France », typiquement serré contre la falaise, est bâtie elle aussi dans les méandres de la Dordogne. Des vestiges du XIIème siècle, à l’escalier à flanc de falaise, à l’Eglise du XIVème siècle, ou au manoir Tarde, vous irez de découverte en découverte, surpris de voir des plantes méditerranéennes ! Vous êtes plein sud. La Roque-Gageac en profite, et vous aussi. Une amusante visite ; « Les Enigmes d’Eliette » comblera vos enfants…et vous aussi… A Domme, un des « Plus Beaux Villages de France », voici encore une Bastide  Royale, trésor médiéval. 

Vous flirterez avec les oiseaux, car vous surplombez la Dordogne, ses plaines, ses forêts de chênes verts. 

Vous aurez peut-être envie de descendre vers les 22 hectares des Jardins de Marqueyssac, proches, à Vérac, romantiques et déclarés “jardin le plus visité du Sud-Ouest !” Mais dans le site de Domme, ne manquez pas de vous replonger dans l’histoire dramatique des Templiers, ou, plus légèrement de faire une visite en « petit train », et plus profondément, de visiter la Grotte de Domme, 20m sous le village ! Bref, Domme est un site U-NI-QUE ! Une autre forteresse classée… Incroyablement dressée sur son éperon rocheux, attirera votre curiosité, et probablement la passion de certains. Il s’agit de Castelnaud La Chapelle. Car vous déambulez dans des salles où tout est mis en valeur, par une scénographie précise et réfléchie. Le Musée de la guerre et du Moyen-Age expose armes, armures, mais aussi armes à jet, à l’extérieur. Vous pourrez assister à des démonstrations. Des visites guidées, costumées, à thème, sont un « plus » pour développer l’intérêt de vos jeunes…et le vôtre aussi… Face à Castelnaud : Beynac et Cazenac. Vous retrouverez le XIIème siècle. C’est une des 4 Baronnies du Périgord. La visite est gratuite pour les moins de 10 ans. La barbacane est exceptionnelle, ainsi que le donjon primitif, ou la cuisine du XIIIème. Une vue panoramique depuis la terrasse est un grand bol d’air ! Si vous continuez vers Belvès, qui veut dire Belle Vue, vous ne serez pas déçus. Il faut « monter » à Belves ! Visitez le Château Castegens, les chais, et suivez la reconstitution de la dernière bataille de la Guerre de Cent ans (1337-1453), celle de Castillon. Monpazier est un modèle de bastide du XIIIème siècle, et vous adorerez déambuler sous ses arcades. N’hésitez pas là aussi, à choisir une des visites à thème : Chasse au trésor, Bastideum, artisanat d’art. Tout vous interpellera.  

Un Must ? Sarlat, bien sûr ! 

Ville d’art et d’histoire, qui se targue avec raison, d’avoir la plus forte densité de Monuments Historiques Classés ! Glorieux et mérité ! Flânez, perdez vous…Puis, suivez les visites ludiques, historiques, artistiques qui vous prendront par la main pour une découverte passionnante de cette cité médiévale et renaissance. La Lanterne des Morts-Maures vous intriguera. Allez voir les artistes, les artisans, allez saluer le Badaud, au-dessus des 3 Oies, et qui observe l’animation colorée du marché de l’église désaffectée, dont les portes puissantes sont dues à Jean Nouvel.

Alentours, des châteaux à foison ! 

Reignac du XVIème siècle, à Tursac est un château falaise, le Château de Losse XVIème, ou de Commarque XIIème doivent faire partie de vos choix. Ainsi qu’un petit bijou,  le Château des Milandes qui cultive avec intelligence et passion le souvenir d’une grande dame : Joséphine Baker, artiste, résistante, défenseur-e des droits de l’être humain, créatrice d’une famille « arc-en-ciel ». Vous pourrez y assister à des spectacles de fauconnerie. Le château est une merveille de restauration, de souvenirs. Remontez votre circuit vers la vallée de la Vézère et ses 250 sites d’intérêt, classés par l’Unesco, afin de pénétrer dans l’intimité du Périgord préhistorique. Réservez à l’avance pour découvrir Lascaux II ou Lascaux IV,  centre international d’Art Pariétal. Développez votre imagination au village troglodyte de la Madeleine (d’où l’art Magdalénien). Les Eyzies ne sont plus à présenter, mais à parcourir. Entre la Grotte du Grand Roc, le Roc de Cazelle, les Grottes de Font de Gaume et les Combarelles, qui sont classées au Patrimoine Mondial de l’Unesco,  vous vous adresserez peut-être à l’O.T, ils vous aideront à choisir !

Tous ces sites font de vous des privilégiés

Car vous séjournez au Camping « le Daguet », si proche. Plongez au cœur de la terre, frôlez la spéléologie, admirez les concrétions calcaires et le jeu des lumières suggestives et poétiques, réveillez votre respect pour notre globe terrestre ! C’est aussi un bain de fraîcheur bienvenu parfois sous le soleil estival, pour vos jeunes… Et vous aussi ! Lorsque vous voulez profiter de la rivière Dordogne, rien n’est plus simple. Depuis le camping, vous pourrez profiter du kayak, ou aller à Carsac, ou encore grâce à «Périgord Aventure et Loisirs », choisir une formule itinérante. Descendez vers la rivière et choisissez entre les plages de Calviac, Carsac, Pont de Castelnaud, Pont de Cénac, près de Domme, Coux et Bigaroque, pour vous baigner ou louer du matériel nautique. Le paddle est à l’honneur ces temps-ci. Des chaussures d’eau sont recommandées pour vos jeunes…Et pour vous aussi !

Si vous êtes adeptes de la pêche, que vous savez observer, suivre les phases de la lune, attendre…Alors vous penserez que la Dordogne est riche en poissons, car déclarée une des plus propres d’Europe. Vous pourrez même pêcher à la mouche si vous êtes experts. Alors viendront à vous ombles, truites, brochets, sandres, ou carpes. Si vous attrapez une quinzaine d’ablettes par personne, vous vous régalerez de les préparer en délicate friture avec une pointe d’ail. Et puis, l’alose, l’anguille et le saumon, respectables migrateurs, bénéficient des échelles et ascenseurs pur poissons, que vous essayerez de voir sur le cours de la rivière. Enfin, vous qui aimez le bien-être que procure une rivière, gâtez vous avec une promenade en gabarre, grâce à « Gabarres Norbert » ou « Gabarres Caminade ». 

Au choix ! La randonnée à pied est reine en Périgord, comme l’est la petite reine à 2 roues.

 N’oubliez pas couvre-chef, eau et casse-croûte. Si vous marchez, les «Chemins de Meunier » à Vezac ou à Carsac, de 9km ou 10 km, sont faciles. Vers Domme, vous ferez sans hâte les 18 km de « la Bastide de Domme », et une « Rando Gourmande » pourrait bien vous inspirer à Sainte Nathalène, 17 km. En cyclotourisme, que diriez vous des 38 km du « Tour de Périgord » ou la boucle de « Sarladais et châteaux de Dordogne », 58 km, qui commence sur la voie verte depuis Sarlat puis Grolejac. Si vous êtes en jambes, « Gageac la Viderente » et ses 90 km ne vous feront pas peur ! De nombreuses randonnées sont proposées dans les Offices de Tourisme et peuvent être téléchargées. Vous désirez monter à cheval ? Alors faites une balade de rêve, grâce à « la Ferme de Fonluc » aux Eyzies (05 53 35 30 06) Si vous préférez la paisible démarche de l’âne, pas de problème. Plusieurs formules vous seront proposées par « Au Pas de L’Ane », c’est inhabituel et dépaysant pour vos jeunes..et pour vous aussi…

Et puis, et puis…Quand on parle du Périgord, on parle gastronomie, et cela titille les papilles ! Avec raison ! 

Vous irez de marché en marché. Chaque jour, une bourgade le long de la Dordogne a le sien, sans parler de l’incontournable Sarlat qui en propose tous les jours en été. Tous ces marchés maintiennent vos 5 sens en éveil. Goûtez à la noix du Périgord, dense et fruitée, ses dérivés les gâteaux que vous achèterez chez les pâtissiers, ou les huiles chez les producteurs. L’oie et le canard sont travaillés par des artistes de la gastronomie, le cabécou de chèvre et les fraises si goûteuses, le cep (Botus edulis, en d’autres termes : le cep de Bordeaux) incomparable de parfum lorsqu’il pousse sur le terroir, sont des produits dont l’achat est à privilégier chez les producteurs locaux. Et la Truffe ! L’or noir ! Unique ! Associée aux foies gras, aux simples pommes de terre, aux humbles œufs brouillés…C’est un régal. Rare. N’oubliez pas les produits de la châtaigne, qui eut un rôle salvateur dans la cuisine d’autrefois, ainsi que le Tourin, soupe royale du pauvre…Goûtez aux vins de pêche, aux Pineaux locaux. Faites une place de choix, vous qui vous intéressez à l’œnologie, aux vins de Bergerac. Ils ont les mêmes cépages que ceux du Bordelais. Apprenez les Pécharmants. Rien que leur nom est un poème. « Pe » vient de Pey, la colline. Ils sont riches et puissants, avec une gamme très parfumée. Sur la rive sud de Bergerac s’épanouit le Monbazillac, qui accompagnera foie gras, roquefort ou desserts.

Et, c’est sûrement ce que vous ferez en rentrant d’un de vos périples, le soir au camping « le Daguet », où Nathalie et Philippe savent que leurs hôtes ont besoin de la convivialité paisible et familiale pour goûter la douceur du soir, un verre d’une boisson gouleyante à la main.

Pour préparer plus en détails votre séjour, rendez-vous pages Camping, Hébergements et Thématiques.

En groupe, en famille ou en solo

N'hésitez pas à demander un devis sur mesure !

Demander un devis