Patrimoine Mondial #13 : Le Golfe de Porto et ses sites naturels

Dans le cadre d’une série spécialement consacrée aux sites français reconnus au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, nous vous proposons de découvrir une à une les destinations françaises exceptionnelles, préservées en tant que patrimoine de l’humanité. Nous continuons cette série avec un site reconnu en 1983, le Golfe de Porto : Calanche de Piana, golfe de Girolata et réserve de Scandola.

Dans le parc naturel régional de Corse, le Golfe de Porto et ses sites naturels exceptionnels constituent un extraordinaire ensemble géologique aux eaux transparentes et aux grottes et îlots inaccessibles. Ce territoire magnifique abrite une flore et une faune remarquables et emblématiques. L’intérêt majeur de ce lieu sur le plan de la géologie, de la biodiversité et de la beauté des paysages, font du golfe de Porto l’un des trois sites de France métropolitaine reconnus par l’UNESCO pour son patrimoine naturel.

Réserve de Scandola
Réserve de Scandola

L’impressionnant massif de porphyre aux formes tourmentées est d’une beauté naturelle et d’une importance esthétique exceptionnelles. Le site contient des habitats naturels parmi les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique de Méditerranée.

Des paysages exceptionnels

Dans le golfe de Porto, le calme et la beauté naturelle évoquent un paradis perdu. Les roches volcaniques, les eaux cristallines, le littoral déchiqueté, les multiples grottes et les criques secrètes, confèrent à cette côte un caractère à la fois sauvage et serein. Et pour découvrir les richesses cachées de ces lieux, rien de tel que la randonnée à travers le maquis. Ceux qui ont le pied marin pourront également les découvrir en kayak entre terre et mer. Car la beauté du parc se savoure pleinement dans l’effort, qui permet de s’éloigner des sentiers battus et de se sentir seul au monde au milieu d’une nature généreuse et spectaculaire inaccessible par la route.

Golfe de Girolata
Golfe de Girolata

Les calanques de Piana et la presqu’île de Girolata offrent un décor féérique au sein duquel les visiteurs peuvent laisser libre cours à leur imagination en admirant les formes intrigantes se détachant des roches, objets de nombreux récits, contes et légendes.

Un maquis emblématique

Au fil du temps, le maquis corse s’est forgé une légende. Cet impénétrable réserve d’essences végétales a longtemps été un moyen de défense. Il permettait en effet aux insulaires de se mettre à l’abri des dangers venant de la mer. Car il faut  bien dire que l’on se perd facilement dans le maquis. La multitude d’arbustes, d’arbres et de fleurs constitue un milieu particulièrement dense. Au coeur des 900 hectares terrestres de la réserve de Scandola, chênes verts, arbousiers et bruyères côtoient des espèces rares telles que l’arméria, l’euphore arborescente, la ciste et le séneçon. Et la flore sous-marine est tout aussi abondante. Les eaux claires de la réserve abritent des centaines d’espèces d’algues et un herbier de posidonie magnifique.

Vue sur le golfe de Girolata depuis le maquis corse
Vue sur le golfe de Girolata depuis le maquis corse

Une faune représentative

Dans le maquis ou sur les côtes, les passionnés d’ornithologie peuvent espérer rencontrer des balbuzards, des cormorans huppés, des puffins cendrés, des faucons pèlerins et même des aigles royaux. Sous la surface, coraux, gorgones, mérous, murènes, saupes et rougets suscitent l’émerveillement. Un peu plus au large, thons, espadons et mammifères marins abondent. En mer, il n’est pas rare de croiser un banc de dauphins ou de voir émerger une dorsale de rorqual ou de cachalot.

Calanques de Piana au coeur du golfe de Porto
Calanques de Piana

Le Golfe de Porto est un théâtre minéral et végétal exceptionnel. Les calanques de Piana, le golfe de Girolata et la réserve de Scandola, sont des territoires somptueux à découvrir en toute saison. Ne tardez plus ! Planifiez votre séjour dans ce coin de France. Il vous assurera un dépaysement et un émerveillement de chaque instant.

La rédaction

Lire aussi sur le même sujet :
Saisissez l’occasion de découvrir l’un des 45 sites français classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO