carte welcome

Avec toute réservation, 1 an d'adhésion offert à la Carte Avantages Welcome.

10 000 offres sport et culture partout en France ainsi que 10% de remise sur vos futures réservations Welcome !

Patrimoine Mondial #19 : La cathédrale de Bourges

Dans le cadre d’une série spécialement consacrée aux sites français reconnus au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, la rédaction de Welcome Camping vous propose de découvrir une à une les destinations françaises exceptionnelles, préservées en tant que patrimoine de l’humanité. Nous continuons cette série avec un site reconnu en 1992, la cathédrale de Bourges.

En région Centre-Val-de-Loire, Bourges est l’un des berceaux du christianisme en France. C’est en effet là que s’est développée l’une des premières communautés chrétiennes de Gaule. La cathédrale de Bourges, édifiée plus tard, entre le XIIème et XIIIème siècles, est dédiée au premier martyr chrétien, Saint-Étienne. L’édifice a été reconnu au patrimoine mondial de l’humanité en tant que chef d’oeuvre de l’architecture gothique naissante. L’articulation de ses espaces, l’unité de sa conception et le traitement de la lumière font de la cathédrale de Bourges, une expression unique du génie architectural médiéval. Aux abords directs de la cathédrale subsistent des maisons médiévales à pans de bois.

Bourges aujourd'hui

L’histoire de la cathédrale de Bourges

La cathédrale de Bourges a été édifiée sur ordre d’Henri de Sully à partir de 1995. Elle devait alors symboliser la puissance de l’archevêché de Bourges. Le choeur s’élèvera depuis l’église romane déjà présente sur le site. Guillaume de Dangeon développera le projet avec le décor sculpté et les vitraux. La seconde campagne de construction permettra la construction de la nef et de la façade occidentale. Elle s’achèvera en 1230. Tous les architectes qui se succèderont sauront préserver la cohérence de l’apparente simplicité de l’édifice.

Cathédrale de Bourges vue de l'arrière

Architecture

La cathédrale de Bourges a la particularité de pas posséder de transept. Ce choix contribue grandement à l’effet d’unité de l’espace. La seconde caractéristique de l’édifice est la lumière. On y trouve en effet une présence importante de vitraux, pourtant rare au début du XIIIème siècle. Le vitrail « La parabole du bon samaritain » est d’ailleurs un chef d’oeuvre de la verrerie médiévale. La cathédrale, les décors sculptés ainsi que la présence de vitraux se voulaient être des affirmations du dogme face aux hérésies. La recherche de l’élévation, de la perspective et de la fusion des volumes dans l’espace intérieur, sont particulièrement remarquable. La double volée d’arcs-boutants et les cinq portails sculptés sont d’autres caractéristiques de l’aérienne et impressionnante cathédrale de Bourges.

Décor de la cathédrale de Bourges

La cathédrale de Bourges aujourd’hui

La cathédrale Saint-Étienne de Bourges accueille chaque année plus de 600 000 visiteurs. Les plus audacieux peuvent gravir les 396 marches de la tour nord, la « tour de Beurre », et admirer la perspective de l’édifice, tout comme la vue panoramique sur la ville. À l’intérieur, chacun peut admirer la plus ancienne horloge astronomique de France, ou encore visiter les cryptes en sous-sol. Après leur visite, d’autres visites attendent les curieux, qui peuvent se diriger au Palais Jacques Coeur ou dans l’un des magnifiques musées de la ville. Et pour un dépaysement total, pourquoi ne pas se laisser tenter par une visite du marais de Bourges ? Au pied du quartier médiéval, 135 hectares de nature et de potagers offrent de surprenantes promenades en coeur de ville.

marais de Bourges