Parcs Nationaux de France #5 : Le Parc National de la Vanoise

Au coeur de la Savoie, entre les hautes vallées de la Maurienne et de la Tarentaise, le Parc National de la Vanoise est un théâtre naturel de haute-montagne. Riche de lacs, de glaciers et de sommets de plus de 3 000 mètres d’altitude, ce parc est une destination d’exception.

En 1963, le premier Parc National français a vu le jour sur le massif de la Vanoise. Une belle reconnaissance pour cet écrin naturel sauvage et préservé. Il constitue avec son voisin italien le Parco nazionale Gran Paradiso, l’un des plus grands espaces protégés d’Europe Occidentale. Le Parc National de la Vanoise est un vrai paradis pour la flore et la faune qu’il abrite. Il l’est également pour tous les passionnés de nature et de montagnes, qui parcourent ses sentiers chaque année.

Des cols, des sommets et des glaciers emblématiques

Les 400 kilomètres de sentiers balisés du Parc national de la Vanoise sont une invitation à la découverte de sites bien connus des amoureux de la montagne. La Grande Casse qui culmine à 3855 mètres d’altitude, la Dent Parrachée, ou encore l’Aiguille du Péclet sont des sommets plébiscités par les randonneurs. Les glaciers de la Grande Motte, de la Vanoise ou de Gébroulaz, tout comme les lacs de Plan Séry, du Mont Coua ou de l’Arpont offrent aux vacanciers des panoramas inoubliables. Et que dire des nombreux cols de ce site vertigineux, parmi lesquels le plus célèbre d’entre eux. Le plus haut col de montagne routier de toutes les Alpes, le col de l’Iseran, est un haut lieu du Tour de France.

Flore du Parc National de la Vanoise

Biodiversité

Aux origines de la création du Parc, l’objectif était de préserver le bouquetin, alors en voie de disparition. Ce fût un succès pour la préservation de cette espèce, comme pour celle de toutes les espèces présentes sur le massif. Aujourd’hui, sur plus de 500 km2 le parc de la Vanoise offre à ses visiteurs des paysages à couper le souffle, abritant une biodiversité abondante. Les forêts, les alpages, les lacs et les glaciers alpins du massif sont le territoire de nombreuses espèces emblématiques. La grenouille rousse, la marmotte, le bouquetin, le chamois, le lagopède alpin et le tétras-lyre sont de véritables stars locales. Elles cohabitent néanmoins avec de nombreuses espèces d’herbivores, de rongeurs, de carnivores et d’oiseaux.

L'élevage sur le massif de la Vanoise

Les botanistes peuvent quant-à-eux s’émerveiller à la vue des 1 400 espèces végétales montagnardes. Les herbiers aquatiques, les végétations saxicoles, les prairies et pelouses, mais aussi les ourlets, les prairies flottantes ou encore les landes et tourbières hautes sont les témoins d’un écosystème préservé.

Le sport dans le massif de la Vanoise

Les stations de Courchevel, des Ménuires, de Tignes, de Val d’Isère ou encore de Val-Thorens ont fait la renommée de ce royaume français du ski alpin. Aujourd’hui, le parc attire en toute saison nombre de sportifs en quête d’espaces sauvages et de loisirs de montagne. Au fil des décennies, la randonnée et l’alpinisme se sont aussi très largement développés dans le respect du développement durable. La vocation du parc est d’ailleurs de dynamiser le tourisme lié à la découverte de la nature, tout en préservant les sites naturels, l’authenticité de la culture de ces montagnes et le développement local. Un fragile équilibre entre développement économique et protection du site, que recherchent les collectivités locales et les habitants du parc.

Découverte en famille dans le Parc National de la Vanoise

Une histoire millénaire

En sillonnant les sentiers de randonnée du Parc National de la Vanoise, les visiteurs aguerris peuvent contempler les nombreuses traces laissées par les hommes au fil des siècles. L’art rupestre révèle la présence de bergers depuis près de 4 000 ans. L’important corpus des gravures rupestres du Grand roc noir est l’ensemble le plus remarquable du massif. Ces gravures datant du Néolithique et du Moyen-Âge représentent des animaux, des hommes armés, et même des chevaliers en armes. Un incroyable témoignage d’un lointain passé, qui se mêle aux vestiges d’une époque plus contemporaine. Les nombreuses bergeries et villages de bergers abandonnés, se découvrent en altitude et attestent du quotidien difficile des bergers d’autrefois.

Préservation du patrimoine bâti

Depuis 2018, le parc collabore avec un architecte indépendant qui accompagne les propriétaires dans leurs projets de restauration. L’objectif de ce partenariat est de préserver et respecter l’architecture du patrimoine bâti du Parc National de la Vanoise. Des “chantiers écoles” sont régulièrement organisés. Les propriétaires et les artisans locaux se forment ainsi aux techniques traditionnelles auprès de spécialistes.

Bergerie traditionnelle au coeur des Alpes

Visiter le Parc de la Vanoise

En été, la randonnée est à l’honneur dans le Parc National de la Vanoise. Mais l’escalade, l’équitation, le kayak ou encore les via ferrata font également le bonheur des touristes. Les plus sportifs peuvent d’ailleurs se lancer dans un magnifique trek. Le tour de la Vanoise est une boucle qui emprunte le GR-5 et le GR-55. Il nécessite une semaine d’effort. Bouquetins, marmottes, et impressionnants glaciers se découvrent tout au long de cette extraordinaire randonnée.  Et en hiver, c’est plutôt le ski qui est roi. Les amateurs de ski alpin, de ski de randonnée, de ski de fond, mais aussi de snowboard sont comblés sur les pentes des stations du parc. Le Parc National de la Vanoise se découvre en toute saison. Ne tardez plus pour préparer votre séjour.

La rédaction

Lire aussi sur le même sujet :
Parcs Nationaux de France #1 : Port-Cros
Laissez-vous tenter par une escapade dans l’un des magnifiques Parcs Nationaux de France