Le Paris Saint-Germain se met à la pêche à la mouche

Pêche à la mouche et Paris Saint-Germain ne sont pas incompatibles. Bien au contraire selon Fabien Allègre, directeur de la diversification des marques et du merchandising au PSG. Car la pêche à la mouche est “une discipline de concentration” qui “calme énormément”, et qui peut aider les footballeurs.

Les fans de foot et de pêche vont être comblés. À l’occasion des célébrations de son cinquantenaire, le Paris Saint-Germain lance différents produits dérivés en séries limitées, parmi lesquels un article de pêche à la mouche. Après les 50 paddles gonflables et les 200 chaises pliantes aux couleurs du célèbre club de football français, ce sont 100 boîtes de mouches de la gamme #PSG LIMITED, qui sont en vente depuis le 16 juillet dernier.

Et pour obtenir un produit d’exception, le PSG a fait appel à quatre monteurs de mouches parmi les plus connus de France. Le franc-comtois Gérard Piquard, le parisien Bruno Pimpanini, le breton Laurent Regnier, et le corrézien Olivier Masmonteil, également artiste peintre. Chacune des mouches a été imaginée pour ces caractéristiques pouvant être appliquées à des qualités nécessaires au football.

Une boîte collector de grande qualité

La Nymphe est une mouche de précision. Le Streamer est une mouche puissante pour traverser des courants de grandes rivières. La Mouche Tropicale est une mouche rapide. Le Papillon s’inspire de la mouche de mai, le “graal pour beaucoup de pêcheurs”. Pour finir, la Mouche Victorienne est emblématique de l’histoire de la pêche à la mouche.  Selon Fabien Allègre, “la nymphe à vue, c’est la précision, comme quand Cavani va faire une passe millimétrée pour son coéquipier […] La Clouser Minnow, rapide, c’est Mbappé qui va mettre tout le monde dans le vent”.

Enthousiaste ou sceptique ? Sur les réseaux sociaux, l’initiative ne semble pas faire l’unanimité. Mais certains sont tout simplement conquis par ce projet. Cet été aux abords des spots de pêche, les fans de football se reconnaîtront donc peut-être à leurs mouches !

Chaque coffret de cinq mouches est accompagné d’une lithographie d’Olivier Masmonteil représentant “un horizon, un paysage dans sa représentation la plus simple, symbole idéal de la quête du pêcheur”.

La rédaction