Du sommet aux étoiles : L’extraordinaire exploit sportif au profit des enfants autistes

Du sommet aux étoiles est un extraordinaire exploit sportif au profit des enfants autistes. Alexandre Scott, le québécois au grand coeur vient de boucler un marathon, 180 kilomètres à vélo et l’équivalent d’un Everest à pied. Un incroyable défi sportif pour sensibiliser à l’autisme et lever des fonds pour la Fondation de la neurodiversité.

Les 16, 17 et 18 octobre derniers, Alexandre Scott s’est lancé un défi de taille. Dans le cadre de l’événement “Du sommet aux étoiles, pour l’autisme”, cet exceptionnel sportif a achevé un marathon en 4h30. Il a ensuite entamé un périple à vélo de 180 kilomètres. Pour conclure il a réalisé 24 ascensions de la montagne de Bromont au Québec. Alexandre a ainsi réalisé un dénivelé positif de 8 848 mètres… L’équivalent d’une ascension du Mont Everest !

Alors que ses soutiens attendaient Alexandre à l’Ultra Trail du Mont-Blanc, remplacé par l’UTMB for the planet cette année, c’est finalement sur ses terres que le traileur a brillé.

L’équipe des espadrilles rayonnantes

Alexandre n’était pas seul dans cette aventure. Il a été soutenu par sa conjointe Virginie Desroches et sa cousine Cindy Morin. Les membres de la petite équipe des “espadrilles rayonnantes” ont récolté ensemble plus de 2000 dollars. Cet argent sera utilisé par le Petit centre d’innovation pour les enfants autistes. Ce centre de répit accueille 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, les enfants de nature autistique âgés de 3 à 17 ans.

Une fondation pour la neurodiversité

La Fondation de la neurodiversité vise à mobiliser la société afin de participer et assurer la pérennité de projets novateurs et audacieux. Ces projets ont des effets bénéfiques et significatifs pour les enfants autistes et neurodivergents. En accomplissant ce défi hors-norme, Alexandre a souhaité sensibiliser l’opinion publique à l’autisme, mais aussi à la douance, au syndrome Gilles de la Tourette, aux troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité et à la constellation des troubles dys, tels que la dyslexie, la dysphasie ou encore la dyscalculie.

Un engouement incroyable

L’intérêt du public a été exceptionnel lors de cet exploit. Sportifs anonymes, enfants et partenaires se sont joints à l’effort d’Alexandre, notamment pendant les 24 ascensions de la montagne de Bromont, bien connue des montréalais pour sa station de ski et ses parcours de VTT.

Alexandre l’assure, il continuera son effort en faveur des enfants autistes et de la neurodiversité ! Il pense déjà à de nouveaux défis sportifs à relever.

La rédaction