C’est le moment où jamais de déguster les vins primeurs

Chaque année, quelques semaines après les vendanges, les vins primeurs et nouveaux font une entrée remarquée sur les étals de nos marchés, et même dans les grandes surfaces.

C’est certainement le Beaujolais qui a popularisé la dégustation du vin nouveau*. En France, les vins primeurs, vins nouveaux, vins jeunes ou encore vins de l’année sont mis en vente quelques semaines seulement après la récolte. Ils sont destinés à être consommés dans les mois qui suivent la fin de la fermentation. Beaujolais nouveau, Côtes du Rhône Primeur, Côtes du Ventoux, Muscat de Noël ou Bourgogne aligoté… Les vins nouveaux se déclinent en rouge, blanc et rosé.

Une multitude d’appellations

Le Beaujolais, précurseur du vin nouveau, a pris de l’avance. Il représente aujourd’hui un tiers de la production totale de vin nouveau en France. Mais nombre d’appellations ont par la suite fait le choix de mettre au point leur propre cuvée primeur. Elles ont toujours la caractéristique d’être particulièrement fruitées. Pour les vins rouges, succombez aux Beaujolais bien sur, mais aussi aux Coteaux du Languedoc, du Tricastin ou du Lyonnais, ou encore aux côtes du Rhône, du Ventoux ou du Roussillon. Pour les rosés, s’ajoutent à ces appellations, le rosé d’Anjou, le Cabernet de Saumur ou le Tavel. Du côté des vins blancs, les Bourgognes sont très bien représentés, tout comme le Muscadet ou encore le Gaillac. Vous l’aurez compris, les vignerons se sont saisis de l’engouement des consommateurs pour le vin nouveau. Beaucoup produisent ainsi leurs cuvées de l’année.

Vins primeurs partagés entre amis

Vin nouveau ou vin primeur ?

Les termes nouveau ou primeur sont parfois utilisés à tort et à travers. En réalité, ces deux terminologies masquent des particularités méconnues. La réglementation des AOC stipule qu’un vin est dit primeur, s’il est mis en bouteille avant le printemps. On l’appelle vin nouveau s’il est mis en bouteille avant la vendange suivante. Les vins primeurs que nous dégustons en automne sont donc tous des vins nouveaux. Mais l’inverse n’est pas forcément le cas. Pour exemple, le Beaujolais Nouveau est bel et bien un primeur… Mais aussi un vin nouveau !

Un calendrier précis

La legislation autour des vins primeurs est assez strictes. Les vins bénéficiant d’une indication géographique protégée se dégustent à partir du troisième jeudi du mois d’octobre. Les vins primeurs à appellation d’origine contrôlée sont quant-à-eux disponibles à partir du troisième jeudi du mois de novembre.

plaisirs d'automne

Ne pas confondre vins primeurs et vente de vins en primeur

Si le vin primeur est mis en vente dès les premières semaines qui suivent la récolte, l’achat en primeur est une tradition bordelaise qui consiste à réserver des vins qui ne seront disponibles qu’après leur mise en bouteille, c’est à dire un à trois ans plus tard. Acheter en primeur permet au négociant de bénéficier d’un prix avantageux. Pour les châteaux, l’intérêt est de faire entrer de la trésorerie sans attendre la fin de l’élevage. Autrefois réservée aux professionnels, la vente de vins en primeur fait de plus en plus d’émules chez les particuliers en quête d’expériences oenologiques et de bonnes affaires. Depuis quelques années, cette vente en primeur rencontre un vif succès. Elle a d’ailleurs séduit quelques grands domaines de Bourgogne et du Rhône, qui proposent désormais des ventes en primeur.

La rédaction

*”L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.”