carte welcome

Avec toute réservation, 1 an d'adhésion offert à la Carte Avantages Welcome.

10 000 offres sport et culture partout en France ainsi que 10% de remise sur vos futures réservations Welcome !

carte 83

Camping Le Grand Jardin de Correns

En réservant dans un camping à thème Welcome, vous faites le choix d’un établissement vous assurant par une charte qualité de vous faire bénéficier de prestations spécifiques.

Escalade

Le camping se situe à 5 minutes de Vallon Sourn – Châteauvert – Correns. Vous cherchez un pied-à-terre pour vous régaler en escalade ?


Découvrir la charte Ecalade.

Vous avez trouvé LA destination de vos rêves.  Nicolas le propriétaire du camping est un fervent adepte et pratiquant convaincu ! C’est LE royaume des voies verticales (voire déversantes) sur un calcaire dolomitique excellent. Longtemps réputé pour ses voies dures (du 6b au 8b+), le site compte également une belle palette de voies en 5/6.

Avec +250 longueurs équipées, le site a de quoi satisfaire un large éventail de pratiquants. Le style des voies varie selon les secteurs, tout comme les préhensions. Vous pourrez vous exercer sur des plats, des inversées, des réglettes, et, bien que les trous soient toujours au rendez-vous, il peut arriver qu’ils soient fuyants.

Vous trouverez aussi quelques passages en opposition, pas mal de fissures, des dièdres plus ou moins ouverts et d ‘anecdotiques passages en dalle.

​Les sites que Nicolas vous conseillera sont tous praticables toute l’année, même en été, grâce à la fraîcheur du fleuve et au canyon filtrant le soleil.

Présentation des voies:

  • Alex, 4c+, 25m : Belle escalade sur un très beau rocher.
  • Le Colibri, 5b+, 42m : itinéraire aérien en fin de voie et exceptionnel, à faire absolument.
  • Tissu de Corde, 5c+, 35m : voie longue avec des passages en arête sur un beau rocher.
  • L’iris, 6a, 20m : Un 6a assez court sur de bonnes prises.
  • Keketols on the Moon, 6a+, 21m : Belle voie sur de bons bacs.
  • KNTZ, 6b, 20m : Pas de bloc en début et continuité.
  • Réveil Matin, 6b, 29m : Longue et intense.
  • Neuromédiation, 6c, 38m : Voie longue, magnifique et engagée.
  • Quand les fusils se taisent…, 6c, 17m : Départ difficile pour les petits et final sur bonnes prises.
  • Abolition des privilèges, 7a+, 26m : Un pas de bloc pour terminer la voie.
  • Tiané Mobylette, 7b+, 40m : Dalle, continuité et engagement, a donné son nom au secteur.

Canoë

Dans un écrin de verdure, vous descendrez le fleuve Argens pendant les 7 km qui séparent le Vallon Sourn de Correns.


Découvrir la charte Canoë.

Vous vous baignerez dans des bassins naturels sauvages, bronzerez dans des puits de lumière et découvrirez la faune et la flore si particulières du 1er village Bio de France. Connaissiez-vous Correns? Ce petit village de l’arrière pays varois est situé à quelques minutes de Brignoles et de Saint Maximin dans le massif de la Sainte Baume. C’est cet endroit que l’on appelle la Provence Verte, dans le haut Var. Ce village a été rendu célèbre il y a quelques années grâce au Château de Miraval, domaine viticole. Mais Correns demeure un village provençal très paisible de quelques centaines d’habitants et… C’est surtout une destination parfaite pour faire une belle randonnée en kayak ! Autoproclamé premier village bio de France, cette commune en pleine nature est traversée par l’Argens, un fleuve d’une centaine de kilomètres qui débute à Seillons pour finir par se jeter dans la Méditerranée.

Si vous aimez la randonnée en kayak, vous serez enchantés de votre pied-à-terre au camping Le Grand Jardin de Correns. La descente de l’Argens en kayak est une promenade très agréable. En dehors des périodes de forte pluie, le débit du fleuve est relativement modéré, et plusieurs parcours sont possibles. Prévoyez entre 2h et 5h suivant la longueur du parcours.

 

Vous pourrez débuter votre randonnée en kayak au niveau du lieu-dit de l’écluse situé à 10 minutes de Correns (en direction de Barjols). Vous commencerez par remonter l’Argens en direction du Vallon Sourn. Vous pourrez vous arrêter sur de petites plages de galets pour vous reposer. Au retour, le courant facilitera votre descente. Prenez le temps d’observer la faune et la flore très préservées dans cette région du Var. Vous pourrez voir de nombreux poissons dans les eaux claires de l’Argens.

Lors de votre escapade, vous traverserez un certain nombre de petits rapides entourés par une falaise abrupte. Ils ne présentent aucune difficulté et cette boucle est vraiment accessible aux débutants comme aux confirmés du canoë. Une partie de la balade est agréablement à l’ombre. Vous arriverez au bout de quelques heures à pagayer en plein cœur du village de Correns. Location de canoë : k-noe.com

Randonnée

Plus de 40 circuits balisés et entretenus vous sont proposés en Provence Verte.


Découvrir la charte Randonnée.

27 d’entre eux sont labellisés par la Fédération Française de Randonnée Pédestre, un gage de qualité des parcours. Les sentiers balisés offrent tous les niveaux de pratique, de la balade à la randonnée, pour les débutants jusqu’aux plus sportifs. Ainsi, vous pourrez à votre gré pratiquer cette activité en famille, entre amis ou spécialistes.

Si vous aimez marcher le long de la mer, le sentier du littoral est un “Must”. Vous apprécierez les vues superbes sur la Méditerranée, ses criques escarpées et ses plages. Le sentier du littoral regroupe plus de 200 kilomètres d’itinéraires sur 432 kilomètres de côtes. Une balade idéale pour longer la mer, explorer la flore et vous arrêter ici ou là pique niquer ou vous rafraîchir le temps d’une baignade.

De la Méditerranée au Verdon par le GR 49, une autre traversée unique vous emmène du Var du sud au nord ou inversement. Elle est accessible à pied comme à cheval. Cet itinéraire, initié et balisé par le département, cumule sur 450 kilomètres une multitude de paysages, de plaisirs et de sensations. 

Connaissez-vous Vallon Sourn ? Une belle journée de randonnée type se met en scène à Vallon Sourn ! Pour vous y rendre depuis le camping, vous emprunterez une route très agréable entre Le Val et Châteauvert. Vous évoluerez au milieu de grands rochers et d’une végétation luxuriante.

 

A vos caméras ! Prenez le temps d’observer le paysage et de prendre quelques photos. La balade débute au parking de Vallon Sourn (parfaitement aménagé) et une flèche vous indique les plages à 650 mètres. Avant de partir, lisez le panneau d’information sur la faune, la flore et les règles de cet espace protégé. Vous partirez par un chemin ombragé au frais. Vous flânerez entre les arbres et la rivière. Vous sentirez les bonnes odeurs de thym, si typique de la Provence ! Vous serez vraiment saisis par le calme ambiant, et seuls les chants des oiseaux vous accompagneront. Vous traverserez des prairies et des sous-bois jusqu’à la Grotte aux Fées. Les lumières et les parfums des fleurs coloreront votre chemin. Vous arriverez sur une jolie plage sauvage où l’eau est fraîche mais pas glacée. Un chemin surélevé en cailleboti est installé pour préserver les plantes et aider la terre à se régénérer. Astucieux et très joli ! Et si vous pique-niquiez sur la grande plage du Vallon Sourn ?! Le cours d’eau y est plus large, le sol est composé de sable et de petits cailloux. Après le retour, vous reprendrez la direction de Correns et traverserez le Vallon Sourn en vous émerveillant devant les roches immenses. A la fin des gorges, arrêtez-vous au parking de l’écluse. Le cadre est magnifique et le barrage paraît presque naturel tant il se fond dans le décor. On peut même le traverser en canoë… Le cœur vous en dit ? 

Pêche

Vous retrouverez toutes les informations ci-dessous et bien plus encore sur le site de la fédération départementale de la pêche dans le Var.


Découvrir la charte Pêche.

L’Argens est le principal fleuve du département et le traverse d’Est en Ouest sur 115 km environ. Il prend sa source à 280 m d’altitude, commune de Seillons source d’Argens, et se jette en mer Méditerranée à Fréjus. L’Argens présente un profil de faible pente dès sa partie amont, avec des plats courants, profonds et des seuils. L’accès à ce cours d’eau calcaire n’est pas aisé (végétation dense, habitations, berges pentues) et la pêche se pratique la plupart du temps à l’aide d’une combinaison étanche quand les débits du fleuve le permettent.

A Bras (parcours 1 à 3), l’Argens offre un panel de possibilités halieutiques : Au lieu-dit le Tombereau, les pêcheurs de truites arc-en-ciel disposent d’un parcours de 500m où les berges demeurent accessibles. La pêche au coup est possible dans les profondeurs pour capturer des petits poissons blancs (chevesnes, blageons). Durant l’été, l’activité alimentaire des écrevisses Signal bat son plein. Vous pourrez les capturer à l’aide de balances réglementaires. En aval du Tombereau, un parcours « No-Kill truites » a été mis en place par l’AAPPMA, avec une bonne densité de salmonidés (truites fario) sur 250 m, dont quelques beaux sujets. Enfin, toujours sur la commune de Bras, un dernier tronçon est accessible à partir du pont de San Sumian et en remontant jusqu’au parcours « No-kill ». Les truites fario sont un peu moins nombreuses.

 

Entre Montfort et Carcès (parcours 4 et 5), l’accès au cours d’eau est très difficile. Les berges sont assez pentues et il faudra s’équiper de waders pour remonter le fleuve quand les débits le permettent (fin de printemps/été). La pêche aux appâts naturels est la technique reine pour piquer de gros barbeaux fluviatiles ou de beaux chevesnes. Les pêcheurs à la mouche rechercheront les nombreux plats courants, tandis que les pratiquants au poisson manié traqueront les carnassiers (truites, gros chevesnes) dans les fosses ou les zones plus profondes. La densité de truites fario est faible mais compensée par la taille de certains poissons…

A partir de la confluence du Caramy et de l’Argens, le cours d’eau est classé en seconde catégorie piscicole. A Carcès, route de Lorgues (Parcours 6), le cheminement le long des berges devient plus simple. Sur 1300m, poissons blancs, perches et truites arc-en-ciel se pêchent à toutes les techniques dans les plats courants, les lônes ou les fosses. La largeur du cours d’eau permet la pratique de la pêche à la mouche quand le débit permet de pratiquer les pieds dans l’eau. En direction de Vidauban (parcours 7 et 8), les accès au cours d’eau sont toujours aussi difficiles. Néanmoins, deux secteurs se distinguent : le Pont de Pardigon, en amont et aval et le seuil de Moutas, où le linéaire pêchable depuis les berges est plus important. Les carnassiers dominent (brochet, sandre, silure en faible densité), accompagnés de belles carpes qui offrent des combats inoubliables. Les poissons d’accompagnement (blageons, gardons), chevesnes et barbeaux, parfois gros, se pêcheront volontiers au coup.

Si vous souhaitez plus de renseignements, visitez les pages Hébergements, Camping et Tourisme de notre site.

En groupe, en famille ou en solo

N'hésitez pas à demander un devis sur mesure !

Demander un devis