carte 85

Campilô

En réservant dans un camping à thème Welcome, vous faites le choix d’un établissement vous assurant par une charte qualité de vous faire bénéficier de prestations spécifiques.

Pêche

La pêche est dans l’ADN du camping CampilôLabellisé Hébergement pêche, le Campilô sera le paradis des pêcheurs.


Découvrir la charte Pêche.

Deux étangs de pêche privés seront à disposition des pêcheurs débutants comme des passionnés. Vous profiterez de l’activité en no-kill dans le respect de la vie animale; de ce fait les hameçons avec ardillon sont interdits. Cette pratique nous permet d’entretenir le peuplement de toute la faune aquatique, tout comme la zone de frai aménagée en bordure du grand étang.

Ces plans d’eau sont le repère des carpes et le lieu idéal pour se ressourcer en pleine nature. Il est possible de pêcher toute l’année au Campilô, du lever au coucher du soleil. La pêche de nuit est interdite. 

Il n’est pas nécessaire d’avoir un permis de pêche à Campilô. Le droit de pêche est accordé exclusivement aux résidents du camping et aux membres extérieurs ayant préalablement acquitté un droit de pêche. 3 lignes maximum sont autorisées par emplacement, dont 2 dédiées à la carpe et 1 tenue à la main munie d’un flotteur, depuis les berges.

L’utilisation d’un bateau amorceur est interdite et seuls les hameçons simples et sans ardillon sont autorisés. Nous rappelons qu’il est strictement interdit de couper les queues des poissons ou de pratiquer toute autre forme de marquage, sous peine d’exclusion de l’étang de pêche.

Une personne assermentée est habilitée à contrôler l’exercice de la pêche et à confisquer le matériel laissé sans surveillance.

Profitez de la saison d’été pour apercevoir les carpes, plus actives en cette période. Elles recherchent l’oxygène et la fraîcheur matinale et de fin de soirée pour se nourrir en bordure de l’étang. Dans notre grand étang de 3 hectares, certaines carpes atteignent un poids très respectable, avec un record à 18 kilos! Au cœur du deuxième étang d’environ 1,8 hectares, vous trouverez des poissons de plus petite taille, comme des gardons ou des poissons blancs.   

Si vous préférez pratiquer la pêche en rivière et en lac, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. La rivière Yon, à 12 kms du camping, le Moulin Papon et ses 108 hectares de lac sur la Roche-sur-Yon, à 11,5 kms du Campilô. A environ 17 kms, vous pourrez pêcher au lac de Graon et au Plan d’eau du Plessis Bergeret, et à une vingtaine de kilomètres, les lacs de Sorin-Finfarine et du Marillet  seront des lieux propices à la pêche. Pour ces sites, il faudra vous munir d’une carte de pêche, disponible chez un dépositaire ou sur le site de la Fédération de Pêche.

Randonnée

Amoureux de la nature et des espaces à l’abri du monde, partez à la découverte des sites naturels d’exception de la Vendée, et en premier lieu du plus féérique d’entre eux, le Marais Poitevin.


Découvrir la charte Randonnée.

Situé à cheval entre trois départements, il s’étend sur une zone de plus de 100 000 hectares qui part de la Baie de l’Aiguillon jusqu’à son cœur, appelé la Venise Verte. Le Marais est sillonné, dans sa partie mouillée, par une multitude de canaux qui sont tout autant de voies d’exploration grâce aux balades en plates, les barques traditionnelles. Pourquoi ne pas alterner marche et découverte au fil de l’eau?

De nombreuses boucles pédestres sur des sentiers balisés vous permettent de parcourir ce territoire source d’une incroyable biodiversité, en toute sécurité.

 

La plupart des sentiers ne présentent aucune difficulté majeure. La marche reste certainement la meilleure façon d’approcher la nature au plus près, en toute discrétion. Paradis pour la faune sauvage, ouvrez l’œil et tendez l’oreille, vous apercevrez oiseaux migrateurs, loutres et ragondins et une flore tout aussi riche. 

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site du marais poitevin.

Cyclotourisme

La Vendée est certainement le lieu idéal pour les amateurs de cyclotourisme. De nombreux sentiers balisés et pistes cyclables vous seront proposés dans la région vendéenne.


Découvrir la charte Cyclotourisme.

Marais, vignobles, campagne ou bords de mer, impossible d’échapper aux deux roues dans la région!

La Vélo Francette, véloroute de 600 kilomètres qui part de Normandie pour finir à la Rochelle, fait étape non loin du camping dans le marais poitevin. La Vélo Francette est à l’image des parcours cyclistes de Vendée : un mélange de patrimoine architectural des villes et villages typiques des campagnes vendéennes et de paysages divers et variés.

L’office du Tourisme propose des journées Vél’O, qui mêle promenade en vélo dans le marais poitevin et balade en plates, la barque traditionnelle du marais. D’autres promenades, axées sur le slow tourism, mélangent nature, culture et découverte du terroir. Retrouvez toutes les informations et circuits disponibles sur la page du Marais poitevin consacrée au vélo. 

Sillonnez en toute tranquillité le marais poitevin et surtout son cœur, la Venise Verte, et parcourez ses chemins de halage à l’ombre des peupliers. La Venise Verte, c’est une partie du marais encore vierge et sauvage, où faune et flore sont encore préservées.

La région du marais poitevin est aussi une région viticole et de nombreux circuits vous permettront de faire une pause pour goûter aux vins de la région. Ne quittez pas le marais poitevin sans avoir visité une des ses abbayes romanes d’exception, l’abbaye de Maillezais ou celle de Nieul sur l’Autise et partez à la découverte du Moyen-âge vendéen. Plus d’informations sur les abbayes sur www.vendee-tourisme.com.

Enfin, les plus courageux peuvent pédaler un peu plus et rejoindre, en deux heures environ, les Sables d’Olonne, la mythique cité du Vendée Globe.

Découverte du Patrimoine

Partez à la découverte de la diversité culturelle du patrimoine vendéen. Idéalement située entre terre et mer, la Vendée est riche d’un patrimoine naturel et culturel exceptionnel.


Découvrir la charte Randonnée.

Les Sables d’Olonne, la mythique ville du Vendée Globe, offrira aux amateurs d’histoire et d’architecture matière à s’émerveiller.

 Le Musée de l’Abbaye de Ste-croix, superbe prieuré du XVIIe siècle tout en sobriété et simplicité, est un incontournable du genre. Installé dans l’ancien prieuré de bénédictines Ste Croix, le musée d’art moderne et contemporain présente sur plus de 2.500 mètres carrés ses collections d’art éclectiques, modernes et contemporaines bien sûr, mais aussi d’ethnologie et d’archéologie.

Deux artistes principaux sont représentés : Gaston Chaissac, inventeur de la peinture rustique moderne du XXe siècle, et Victor Brauner, peintre du XXe siècle proche de l’univers des surréalistes. Labellisé Musée de France, vous profiterez de ses expositions de qualité et diversifiées. Rendez-vous sur www.lemasc.fr pour plus d’informations. 

Toujours au sables d’Olonne, venez admirer le Prieuré St Nicolas du XIe siècle, la Tour d’Arundel, ancien château dont la construction remonterait au XVe siècle. Comment ne pas s’arrêter devant l’architecture du Grand Casino, édifié d’après les plans de Gustave Eiffel?

Le Muséum du coquillage, quant à lui, présente une incroyable diversité de coquillages exotiques qui transportent dans un monde féérique le visiteur. 

 

D’autres musées vous permettront de découvrir la diversité de notre patrimoine. A Olonne-sur-Mer, le Musée des Traditions Populaires, installé dans l’ancienne école communale du XIXe siècle, vous raconte la vie quotidienne des habitants du Pays d’Olonne au début du XXe siècle. Plusieurs salles d’exposition vous entraîneront dans l’histoire de l’artisanat traditionnel, des costumes, des activités de bord de mer, de l’habitat rural et d’une salle de classe. Plus de renseignements sur memoiredesolonnes.wixsite.com/musee-traditions

Si vous êtes amateur d’automobile, n’hésitez plus et foncez au Musée Automobile de Vendée à Talmont-Saint-Hilaire (www.musee-auto-vendee.com) qui réunit une collection de plus de 200 véhicules : automobiles, cycles, motocycles et hippomobiles. 45 marques sont représentées, des voitures à vapeur jusqu’aux prototypes futuristes. 

Le patrimoine naturel de Vendée n’est pas en reste, et le Musée des Libellules à Chaille-sous-Les-Ormeaux vous offrira un bel exemple de la biodiversité de notre région. Sur 400 mètres carrés d’expositions et dans un jardin de 10.000 mètres carrés, le Musée vous emmènera à la découverte de la libellule et de son milieu, la Vallée de l’Yon. Ne manquez pas les merveilleux jardins à l’extérieur avec le Jardin des Agrions, le Jardin des Demoiselles, les abords de la rivière Yon, l’île du Furet… Aménagés dans le respect de la faune et de la flore locale, vous découvrirez la richesse de la biodiversité locale.

Pour plus de renseignements, consultez leur site internet.

Devis groupe

Demander un devis