Vidéo : Des orques observées au large des Landes !

Ce n’est pas la première fois que des orques sont observées dans le Golfe de Gascogne, mais chaque opportunité de croiser la route de ces animaux hors du commun est une expérience extraordinaire. En ce début d’été, ce sont les équipes d’Oceans Fishing qui ont eu cette chance unique ! Et ils ont rapporté des images exceptionnelles.

Samedi 4 juillet 2020, la pêche au thon blanc avait bien commencé pour Kevin Mangault et Pierre Idiart. Mais après deux belles prises, ce sont plusieurs ailerons qui se sont profilés à la surface. Dauphins et globicéphales abondent dans ces eaux, mais cette fois ce sont bien des orques qui croisaient à 100 kilomètres au large de Capbreton. Interrogé par le média Notre Planète, les deux pêcheurs et vidéastes ont partagé leur expérience.

“En quittant la zone nous avons aperçu des ailerons. Nous pensions qu’il s’agissait de globicéphales courants dans le secteur, mais à notre approche nous avons compris que c’était des orques. Ils étaient plutôt distant au début. Il y en avait 5. Un énorme mâle que nous n’avons pas pu filmer qui est passé une seule fois sous le bateau. Puis les 4 autres, deux adultes qui semblent être des femelles et deux petits se sont ensuite approchés. Nous avons pu naviguer avec eux pendant une demie heure et ainsi réaliser ces images avec le drone que nous avions à bord.”

Découvrez les extraordinaires images de cette rencontre hors du commun.

Une présence permanente

Le golfe de Gascogne et une zone littorale et pélagique riche en cétacés. Les sous-régions marines du golfe de Gascogne et des mers celtiques abritent une douzaine d’espèces permanentes, telles que le marsouin commun, le grand dauphin, le dauphin commun, le dauphin bleu-et-blanc, le globicéphale noir, le dauphin de Risso, le rorqual commun, le petit rorqual, le cachalot, le cachalot pygmée, la baleine à bec de Cuvier, l’orque, ainsi que les phoques gris et veaux-marins.

Des rencontres rares

Si dauphins et globicéphales sont régulièrement observés au large du littoral aquitain par la Ligue pour la Protection des Oiseaux d’Aquitaine et l’Ocean Research & Conservation Association, apercevoir des orques dans le golfe est bien plus rare. Mathieu Sannier, membre de la LPO-Aquitaine avait observé deux orques, une maman et son petit, le 5 octobre 2019. Quelques jours plus tard, Lilian Haristoy, photographe et vidéaste bayonnais avait immortalisé sa rencontre avec un groupe au large de Capbreton. En septembre 2015 et 2016, des groupes de plusieurs dizaines d’individus avaient également été signalés. En 2017, une famille de huit orques avait été observée pendant plusieurs heures, au large des côtes basques.

La rédaction