Sensations fortes à la croisée des mondes sur la passerelle de Mazamet

En Occitanie, la passerelle de Mazamet est un site incontournable du village de Hautpoul. Suspendue à 70 mètres au-dessus des gorges de l’Arnette, cette vertigineuse installation offre une vue à couper le souffle sur la vallée. Le site promet aux visiteurs des sensations fortes et de magnifiques souvenirs.

Longue de 140 mètres, la passerelle de Mazamet fait le lien entre deux mondes. Elle relie la commune de Mazamet et ses 10 000 habitants, aux 9 habitants du village médiéval de Hautpoul, construit sur un éperon rocheux de la Montagne Noire. La structure métallique flotte au-dessus des montagnes et des arbres verdoyants. Elle offre ainsi un véritable contraste architectural au coeur d’une nature sauvage.

Aux portes de la Montagne Noire

Au départ de Mazamet, les deux sentiers qui conduisent à la passerelle nécessitent de bonnes chaussures de marche. Le premier itinéraire d’un kilomètre et demi traverse les jardins de Cormouls-Houlès. Il longe ensuite de nombreux vestiges du XIXème siècle, tels que des bassins, des tourelles, des escaliers et les ruines de l’église Saint-Sauveur. Il faut compter une demi-heure pour atteindre la passerelle par ce chemin. En revanche, 15 minutes suffisent avec le chemin de la Jamarié. Ce tracé est plus court mais également plus physique ! Cette ancienne voie romaine faisait partie de la route du sel.

Une expérience vertigineuse

Ce n’est pas sans peur que l’on pose le premier pas sur les 140 mètres de cette passerelle. Comme dans un bateau, on tangue un peu avant de trouver son équilibre. Légèrement étourdis par la hauteur et suspendus à 70 mètres du sol, les marcheurs qui s’aventurent sur la passerelle himalayenne éprouvent un authentique sentiment de liberté au moment où ils se retrouvent perchés au-dessus du vide. Pour les âmes sensibles, un seul conseil, ne pas regarder vers le bas. Mais pour les autres, prenez le temps d’admirer la vue époustouflante sur les gorges de l’Arnette et sur la vallée de Mazamet en contre-bas.

Une plongée dans l’histoire

Après avoir quitté la modernité de Mazamet, c’est un modeste village médiéval qui attend les visiteurs tout au bout de la passerelle. Perché à l’entrée de la Montagne Noire à plus de 300 mètres d’altitude et entouré d’immenses étendues de forêts, Hautpoul est le berceau historique de Mazamet. Il entrouvre une fenêtre sur un autre siècle. Au coeur des petites ruelles centenaires, quelques boutiques de souvenirs artisanaux ouvrent leurs portes. Les vieilles demeures en pierre abritent quelques ateliers d’artisans d’art.

Vue de Mazamet depuis le village médiéval de Hautpoul

L’Association de la Rocque d’Hautpoul fait désormais revivre l’époque médiévale chaque été dans les rues du village. Un petit musée sur les arts et pratiques du moyen-âge a même vu le jour. Des animations et reconstitutions historiques sont organisées tout l’été. La Maison du Bois et du Jouet qui a vu le jour à Hautpoul, est désormais installée plus bas dans la vallée. De nombreux points de vue invitent les promeneurs à apprécier le panorama, notamment sur le rocher de la Vierge ou les terrasses du vieux château. La passerelle de Mazamet est totalement gratuite. Elle reste accessible toute l’année, de jour comme de nuit. Laissez-vous tenter par l’expérience !

La rédaction