Pluie de médailles pour les français aux mondiaux de VTT

Les 10 et 11 octobre dernier, c’est dans des conditions météos difficiles que se sont tenus les mondiaux de VTT à Leogang en Autriche. Et beaucoup se demandent même s’il ne s’agissait pas tout simplement, du mondial “le plus humide de tous les temps” ! Mais pas de quoi inquiéter les riders français… Ils ont brillé à plusieurs reprises sur la première marche du podium.

Difficile de décrire les conditions dans lesquelles les Mondiaux de VTT UCI se sont déroulés cette année. Tempête de neige, pluie et boue jusqu’aux genoux en fin de piste, n’ont pas facilité la tâche des coureurs réunis dans les Alpes autrichiennes pour disputer les épreuves de descente et de cross-country. Un événement majeur retransmis par Red Bull TV. Et si les conditions ont été extrêmes, les français ont été largement à la hauteur de l’événement.

Doublé gagnant en cross-country

En cross-country, Pauline Ferrand Prévot conserve son maillot arc-en-ciel en remportant une troisième fois le titre mondial. À 28 ans, Pauline a franchi la ligne d’arrivée avec 3 minutes d’avance sur ses rivales Eva Lechner et Rebecca Mc Connell. Décidément, rien n’arrête cette championne du monde médaillée en cyclo-cross, cross-country, mais aussi sur route en 2014 et 2015. L’année 2019 avait pourtant été particulièrement difficile avec deux chirurgies pour une blessure à la jambe gauche. Il semble que Pauline soit revenue de convalescence en pleine forme ! Elle s’est surpassée sur cette épreuve.

“Une belle journée qui récompense une dure année de travail.”

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Pauline FERRAND-PREVOT (@paulineferrandprevot) le

Du côté des garçons, c’est Jordan Sarrou qui s’est magnifiquement illustré. “Un rêve devenu réalité” pour le coureur de 27 ans, sacré pour la première fois de sa carrière champion du monde de VTT cross-country.

“Je n’arrive pas à y croire, je n’ai pas de mots. C’est pas possible. Je suis en plein rêve. C’était une course de dingue, dans des conditions que j’adore.”

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jordan SARROU (@jordansarrou) le

Et ce n’est pas tout…

La relève est assurée chez les féminines. En descente, le podium était majoritairement bleu blanc rouge chez les juniors. À 17 ans, Lauryne Chappaz décroche le titre mondial. Leona Pierrini s’est quant-à-elle offert le bronze. Pour Lauryne, ce jour a tout simplement été le plus beau de sa vie.

“J’ai réalisé mon rêve ! Championne du monde ! Le plus merveilleux jour de ma vie…”

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lauryne Chappaz 🇫🇷 (@lauryne_chappaz) le

Encore un exploit français chez les Espoirs. Loana Lecomte s’est paré d’or sur le podium de cross-country, dans la catégorie des moins de 23 ans. Loana est une étoile montante dans l’équipe française. À 21 ans, elle a devancé ses rivales de plus de une minute.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Loana Lecomte (@loanalecomte) le

Et comme les français avaient décidé de ne pas faire les choses à moitié au mondiaux de VTT de Leogang, ils se sont également offerts une victoire en relais. Félicitations aux Frenchies rockets !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Loana Lecomte (@loanalecomte) le

La rédaction