Patrimoine Mondial #6 : L’Abbaye cistercienne de Fontenay

Dans le cadre d’une série spécialement consacrée aux sites français reconnus au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, nous vous proposons de découvrir une à une les destinations françaises exceptionnelles, préservées en tant que patrimoine de l’humanité. Nous continuons cette série avec un site bourguignon reconnu en 1981, l’Abbaye cistercienne de Fontenay.

Située en région Bourgogne Franche-Comté, dans le département de la Côte-d’or sur la commune de Marmagne, l’abbaye cistercienne de Fontenay a été fondée en 1119 par Saint-Bernard de Clairvaux. Construits en un lieu reculé, à proximité de sources et de terres fertiles, le sobre édifice, son église, son cloître, son réfectoire, son dortoir, sa boulangerie et sa forge, sont les témoins préservés de la quête d’autarcie et de simplicité des premières communautés de moines cisterciens. Fontenay demeure d’ailleurs l’un des exemples les plus complets et conservés de la recherche d’autonomie et de dépouillement des cisterciens. Les transformations subies au fil des siècles n’ont pas altéré l’ensemble. La restauration de 1906 a quant-à-elle permis à l’abbaye de retrouver son intégrité et son authenticité.

Une architecture romane simple et dépouillée

Le plan basilical en croix latine, la nef aux murs aveugles, le transept, le cloître et la salle capitulaire sont d’une surprenante sobriété. Ils reflètent parfaitement le raffinement technique de la communauté cistercienne. Les proportions, la rigueur des percements, la technicité des voutes, tout comme la qualité des pierres de taille confirment le rôle majeur des Cisterciens dans les progrès techniques du Moyen-Âge.

Fontenay

Un ensemble d’une grande fonctionnalité

L’abbaye a conservé dans son enceinte d’autres bâtiments communautaires. Les dortoirs, le chauffoir, le réfectoire, l’infirmerie, l’hôtellerie, la boulangerie, le marteau hydraulique, le moulin et la forge sont ainsi mis à l’honneur. Ils font d’ailleurs de cet l’ensemble, l’un des plus anciens bâtiments industriels de France.

Un bijou architectural niché dans un écrin de verdure

L’abbaye cistercienne de Fontenay est une propriété privée ouverte à la visite. Elle est classée au titre des monuments historiques depuis 1862. Les bâtiment sont agrémentés d’un imposant parc paysager. En 2004, il a d’ailleurs été classé « Jardin Remarquable » par le Conseil National des Parcs et Jardins. Les grands jardins à la françaises et les jardins paysagers offrent au public la découverte d’une grande variété de plantation et d’arbres centenaires. L’abbaye est nichée au creux d’un vallon de plus de 1 200 hectares. Elle est ainsi entourée des forêts de Fontenay et Marmagne. L’ensemble se situe au coeur d’un vaste site classé en 1989. La protection de l’édifice est donc assurée au titre du Code du patrimoine et du Code de l’environnement.

Abbaye cistercienne de Fontenay vue du ciel

Fontenay aujourd’hui

Chaque année, 100 000 visiteurs se pressent pour découvrir ce joyau architectural, historique, mais aussi naturel. Des visites libres ou guidées permettent de visiter l’abbaye et les jardins, ainsi que le musée lapidaire. Fontenay sert fréquemment de décor de cinéma pour des films historiques. Des scènes des trois mousquetaires, Angélique marquise des anges, Cyrano de Bergerac, l’enfant des loups, la marquise des ombres et bien d’autres, ont ainsi été tournées en ces magnifiques lieux chargés d’histoire.

Abbaye de Fontenay

Poursuivre la visite en Bourgogne

Une fois la visite de Fontenay achevée, de nombreuses découvertes attendent les visiteurs les plus curieux. La Saline royale d’Arc-et-Senans, la basilique et colline du Vézelay, la citadelle de Besançon ou bien les sites lacustres de Chalain et Clairvaux… Mais aussi la Chapelle Notre-Dame du Haut ou encore la Grande saline de Salins les Bains se visitent toute l’année. Les amoureux du vin découvriront par ailleurs les merveilleux parfums et arômes du vignoble bourguignon.

La rédaction

Crédit image éditoriale : Shutterstock CC-Davesayit

Lire aussi sur le même sujet :
Saisissez l’occasion de découvrir l’un des 45 sites français classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO