Parcs Nationaux de France #6 : Le Parc National des Écrins

Haute montagne, paysages sauvages et vastes étendues sont au rendez-vous au coeur du Parc National des Écrins. Entre Alpes du Nord et Alpes du Sud, ce territoire préservé est un trésor minéral et végétal aux reliefs vertigineux. À découvrir en toute saison…

Dans le massif des Alpes, de l’Isère aux Hautes-Alpes, le Parc National des Écrins s’étend sur une superficie de 93 000 hectares. Avec plus de 150 sommets culminant à 3 000 mètres d’altitude, et plus de 7 000 hectares de glacier, ce territoire constitue un terrain de jeu extraordinaire pour les passionnés de haute montagne. Alpages, forêts, glaciers, vallées profondes et sommets enneigés sont une invitation à la découverte et aux sensations fortes.

Un peu d’histoire pour commencer

L’histoire du Parc National des Écrins créé en 1973, débute en 1913 avec la création du parc de Bérarde. Il deviendra plus tard le parc de l’Oisans puis le parc de Pelvoux. Ce n’est qu’en 1973 qu’il portera le titre de Parc National. Il obtient ce statut en raison de son extraordinaire richesse biologique et de ses reliefs exceptionnels. Ce titre permettra ensuite la réintroduction des bouquetins, mais aussi l’élaboration d’un plan d’action pour l’accueil des touristes. Les acteurs du parc réaliseront par ailleurs de nombreux travaux d’aménagements, dans le respect du développement durable.

Lac de Saint-Apollinaire et le Grand Morgon tôt le matin dans la lumière de l'été

Lac de Saint-Apollinaire et le Grand Morgon tôt le matin dans la lumière de l’été

Un territoire sauvage

Dans le Parc National des Écrins, l’empreinte laissée par l’homme a su se faire discrète. La population de montagne autrefois consacrée à l’agropastoralisme, s’est peu à peu tournée vers l’activité touristique. Les habitants ont toutefois gardé à l’esprit le respect dû à cette montagne millénaire qui les accueille. Dans le coeur du Parc, on ne circule qu’à pied. C’est ainsi qu’à l’abri des vallées, le long des crêtes et sur les plus hauts sommets, 750 kilomètres de sentiers entretenus et balisées attendent les guides, les gardiens de refuges, les randonneurs et les sportifs amoureux de nature préservée, mais aussi et surtout les bergers. Car la vocation pastorale du Parc a toujours été entretenue. Dans les alpages et les pâturages du massif des Écrins, bovins, ovins, caprins et chevaux accompagnés de leurs éleveurs, évoluent en toute liberté.

L'élevage dans le Parc National des Écrins

Sports et loisirs

Les extraordinaires paysages de haute montagne du Parc National des Écrins sont également le cadre idéal pour un séjour sportif, ou un moment de détente en famille. Pour les familles, des aires de jeux sont aménagées dans l’aire d’adhésion, et un large éventail de loisirs y sont proposés, comme le badminton, le volley, le tennis, la pétanque, ou l’accrobranche… Les activités aquatiques telles que le rafting ou le kayak séduisent un public de plus en plus large. Mais les randonnées dans le coeur du Parc sont toujours les plus appréciées des visiteurs en quête de terres inaccessibles. Parmi les spots incontournables, le refuge de Bans, le refuge du Glacier Blanc et le lac de l’Eychauda se partagent les honneurs. Les grimpeurs trouvent quant-à-eux leur bonheur dans la réserve du Lauvitel, sur le mont Pelvoux, ou encore sur l’emblématique barre des Écrins.

Randonnée dans les montagnes d'Oisans

Randonnée dans les montagnes d’Oisans

Une biodiversité riche

Le vaste territoire du Parc National des Écrins abrite près de 2 500 espèces végétales, 350 espèces de vertébrés et d’innombrables espèces d’insectes, arachnides et amphibiens. En randonnée, il n’est par rare de croiser la route des aigles royaux, des chamois, des papillons l’Isabelle, des lagopèdes alpins, des hermines, des marmottes ou des bouquetins. Quelques loups ont également élu domicile dans le parc. Ce paradis naturel est par ailleurs un magnifique écrin pour le chardon bleu, les rhododendrons, la reine des Alpes et le génépi.

Chamois dans le Parc National des Écrins

Chamois dans le Parc National des Écrins

Le Parc National des Écrins est une destination grandeur nature à découvrir du printemps à l’hiver. Les paysages garantissent aux visiteurs émerveillement et évasion. Ne tardez plus à découvrir ce site majestueux.

La rédaction