Le wing foil sera au Mondial du Vent de Leucate ! Venez l’essayer…

Dans les sports nautiques, l’innovation est bien souvent au rendez-vous pour combler les passionnés. Il semblerait qu’avec le wing foil, petit dernier de la grande famille du nautisme, les concepteurs aient donné une nouvelle impulsion.

C’est Tony Logosz qui a eu la première intuition en 2015. Son prototype avait fait sensation en planant au-dessus de la surface, tracté par une élégante aile aux allures d’oiseau. L’idée était lancée. Le succès ne s’est pas fait attendre, et plusieurs marques se sont rapidement intéressées au concept. Quelques années plus tard, le wing foil commence à s’intégrer dans les paysages de bord de mer.

Mais le wing foil, c’est quoi ?

Imaginez une planche de paddle équipée d’un foil, propulsée par une aile gonflable tenue à la main grâce à un wishbone… Vous avez besoin d’une traduction ? On vous dit tout un peu plus bas. Pour faire simple le Wing Foil se situe à l’interface du SUP foil, du Kitesurf et du Windsurf.

On ne présente plus le SUP, le Stand Up Paddle dont les multiples modèles réjouissent petits et grands sur toutes les plages. Le wishbone, c’est l’arceau entourant la voile permettant de manoeuvrer la planche à voile. Quant au Foil, c’est cette curieuse dérive “ailée” qui peut être installée sur la quille des voiliers de course, sur des kytes ou encore sur des SUP…

Foil

Le mouvement d’eau généré autour de cette aile immergée crée une force, qui permet au navire ou à la planche de s’élever au dessus de la surface. Le Foil permet donc de limiter les frottements et de planer littéralement au dessus de l’eau. Un réel plaisir ! Une sensation de liberté pour tous les riders, qui en seulement quelques années, ont fait du foil un incontournable.

Une aile légère et élégante

WingFoil

L’innovation du Wing Foil ne s’arrête pas au mariage heureux de plusieurs technologies. La vraie nouveauté, c’est cette harmonieuse et légère voile dont le design évoque les ailes d’un oiseau. Pas de harnais, pas de bouts, simplement deux leashs qui vous raccrochent à l’aile et à la planche. Il suffit de s’éloigner de la plage (pour ne pas endommager le foil), et de se placer à genoux sur la planche pour commencer à manoeuvrer son aile. Et à en croire les fans, il ne faut qu’une trentaine de minutes pour parvenir à la manier !

Un encombrement réduit et une installation simple pour le plein de sensations !

La mise en place et le temps d’apprentissage sont réduits avec le Wing Foil, mais ne vous y trompez pas, sans harnais, les bras seront largement sollicités ! Si la technique du Wing Foil est plus accessible que celle du Kyte ou du Windsurf, le Wing Foil n’est pas moins physique.

Envie d’essayer ?

Alors rendez-vous à Leucate dans quelques semaines. Les organisateurs du Mondial du Vent 2020 l’ont annoncé. Le Wing Foil sera au rendez-vous du 11 au 16 avril sur les plages de Leucate et La Franqui ! Démonstrations avec des pros, downwind et même initiations au grand public… C’est le moment de vous lancer !

Quel avenir pour le wing foil ?

Il semblerait que la Wing ait de beaux jours devant elle. Sa maniabilité et sa légèreté séduisent, et certains commencent à transposer l’idée au ski, au snowboard, au skate ou patins à glace. Rien n’est fait, mais la Wing risque bien de devenir la nouvelle tendance. Venez l’essayer !

La rédaction