“Le randonneur fou” met en ligne la vidéo de son Tour de Loire en 18 jours

Bruno Vermeulen est “fou” de rando. Cette passion qui l’anime, l’entraîne depuis 20 ans sur les sentiers de randonnée. Amateur de photo, le randonneur fou partage son histoire et les récits de ses voyages sur son blog. Et pour la première fois, c’est en vidéo qu’il a décidé de raconter son trek autour de la Loire.

Il n’a en réalité rien d’un fou “le randonneur fou”. Les pieds sur terre et les yeux toujours levés vers les merveilles que lui offrent la nature, le passionné de randonnée Bruno Vermeulen a parcouru les chemins de tous les massifs montagneux de métropole. Alpes, Pyrénées, Massif Central, Vosges, Jura… Mais aussi le Cap Vert, l’Irlande, le Kilimandjaro ou le Toukbal. Et cet été, c’est un magnifique périple au plus près des limites administratives de la Loire, que cet homme de défi a décidé d’entreprendre.

Un parcours de 18 jours

Le 1er juillet 2020, Bruno s’est élancé depuis Chazelles-sur-Lyon avec pour seul équipement un sac à dos de 30 litres. Pas de place pour le superflu. 10 kilos de matériel suffiront à ce marcheur émérite pour parcourir en 18 jours, les 650 kilomètres et 17 300 mètres de dénivelé. Un trek qui nécessitera une marche quotidienne moyenne de 36 kilomètres, et de près de 1 000 mètres de dénivelé à travers les massifs montagneux du Lyonnais, du Pilat, les monts du Forez ou encore la Madeleine. Tout au long de son périple, le marcheur retraité a traversé ou longé 196 communes du département.

“Un défi sportif et une expérience humaine mettant en valeur les territoires de la Loire, avec des hébergements chez l’habitant, en camping, gîte, ferme, chambre d’hôtes et hôtel.”

De ce trek est née une vidéo financée en partie par les fonds levés par “Les amis du randonneur fou”. Le film documentaire d’environ une heure, réalisé par la société de production Eodrone et distribué par l’association “Les amis du randonneur fou” a été publié le 20 novembre 2020. De magnifiques images capturées par Bruno, ainsi que des prises de vue en drone, offrent au spectateur une immersion au coeur d’un territoire magnifique, et à la rencontre de ses habitants.

Une histoire de résilience

Tout a commencé en 2000, quand Bruno a été victime d’un accident de moto. Dans le cadre de la rééducation, ses médecins lui conseillent la reprise du sport et notamment de la marche. Il décide donc de suivre leur conseil et se met à la marche, puis à la randonnée. Une belle aventure commence. 14 ans plus tard, c’est un accident de montagne qui viendra assombrir le tableau. Cette fois les séquelles sont plus importantes, mais qu’importe. Bruno finira par repartir sur les sentiers. Il marche, randonne, part pour plusieurs jours à la rencontre des paysages et de ceux qui les peuplent, toujours avec le même plaisir et cette même passion qui lui a permis de surmonter tant d’épreuves. Un parcours inspirant.

La rédaction