Laissez-vous entraîner pour une randonnée sur le sentier du littoral

En France, 5 800 kilomètres de sentier du littoral ouvert au public permettent de découvrir de nombreux paysages et points de vue exceptionnels le long de nos côtes. La faune et la flore remarquables ainsi que les monuments et édifices chargés d’histoire, se découvrent sur ces sentiers singuliers.

De la Méditerranée à l’outre-mer et de la Manche à l’Atlantique, la France dispose d’une incroyable diversité de côtes faites de plages, criques, falaises et calanques d’une beauté exceptionnelle. Et cette richesse est accessible à tous grâce aux milliers de kilomètres de côtes aménagés en sentier du littoral. Du Nord au Sud, d’Ouest en Est, nous vous proposons un tour d’horizon de ces magnifiques sentiers. À parcourir encore et encore, quelle que soit la saison.

La Manche par le GR 223

Le sentier des douaniers du littoral de la Manche est un parcours de plus de 400 kilomètres, reliant la Baie de Veys au Mont Saint-Michel. Il offre une diversité de paysages à découvrir en une vingtaine d’étapes. Hameaux, bocages, falaises et plages de sable fin vous attendent au coeur d’une nature brute et préservée. En chemin, vous admirerez les tours Vauban, le Mont Saint-Michel, la côte des Havres. Vous ferez par ailleurs un émouvant saut dans l’histoire sur les plages du débarquement.

Le sentier des douaniers du littoral de la Manche

Le tour de Bretagne par le GR 34

Les 2 000 kilomètres du sentier de grande randonnée qui longe les côtes bretonnes, sont un condensé de Bretagne. Du Mont Saint Michel au barrage d’Arzal, côtes sauvages, pointes rocheuses, petites plages abritées et landes ponctuent le tracé de ce sentier aux emblématiques panoramas. Les côtes d’Émeraude, de Goëlo et de Granit Rose se dévoilent tour à tour aux marcheurs. Tous sont séduits par ces paysages qui comptent parmi les plus beaux de Bretagne.

Le tour de Bretagne

Talaia sur la côte basque

Talaia est le nom donné aux 54 kilomètres de sentier du littoral de la côte basque. Ce chemin traverse d’anciennes cités corsaires entre terre et océan. En seulement quelques jours, il est possible de relier Bidart à San Sebastian en longeant la côte à travers les plages et les falaises. Non loin de ce parcours, ne manquez pas de découvrir  Biarritz, Saint-Jean de Luz et les mille-et-uns parfums de ce savoureux terroir.

Talai, le sentier du littoral de la côte basque

La Côte Vermeille

Sur 32 kilomètres d’Argelès à Cerbère, cette randonnée côtière traverse les communes de Collioure, Port-Vendres, Cap Béar et Paulilles. À la rencontre de plages, criques et paysages typiques des Pyrénées orientales, vous découvrirez un territoire méridional soumis au soleil, aux embruns et aux vents. En passant à Banyuls, n’hésitez pas à plonger dans la grande bleue. Vous vivrez ainsi une magnifique immersion au coeur de la réserve marine, accessible à pied.

La côte Vermeille

L’Estérel

Continuons ce tour d’horizon avec le littoral varois. Il offre 200 kilomètres de sentiers qui sillonnent entre le massif de l’Estérel et la mer Méditerranée. Une incroyable promenade sportive qui permet d’apprécier les contrastes de couleurs. Du rouge éclatant de la roche, au vert de la végétation, jusqu’au camaïeu de bleus de la mer et du ciel… Les nuances composent ici un tableau de maître.

Le sentier de l'Estérel

Pour la portion de la pointe de l’Arpillon jusqu’à la pointe de Saint-Aygulf, comptez 1 heure et demi de marche. Et seulement 30 minutes pour le tracé de Saint-Raphaël, du Port Santa Lucia jusqu’à la pointe de la Beaumette à Agay.

La pointe du Cap Corse

Le sentier du littoral de la pointe du Cap Corse part du port de Macinaghju et se termine au port de Centuri. Il est une incontournable randonnée du littoral corse. Dunes, plages, maquis, pics rocheux et criques constituent des trésors naturels à apprécier le long des 26 kilomètres de cet extraordinaire parcours.

Le sentier du littoral de la pointe du Cap Corse

L’histoire du sentier du littoral français

Pour finir, découvrons l’histoire du sentier du littoral français. Au XVIIIème siècle, le sentier des douaniers a été créé par l’administration des douanes. L’objectif était alors de protéger et contrôler le littoral. Puis les investisseurs privés ont acquis de nombreux terrains pieds dans l’eau. Pour lutter contre l’appropriation du littoral français, une loi de 1976 a finalement mis en place une servitude et un droit de passage des piétons sur la bande littorale. Dix ans plus tard, la loi littoral a réaffirmé ce droit pour tous d’accéder au rivage. C’est ainsi que partout en France, les marcheurs devraient pouvoir accéder librement au rivage et le suivre sans discontinuer. L’avancement du sentier du littoral est disponible sur cette carte interactive.

La rédaction