Et si vous choisissiez l’Ariège et ses sentiers de randonnée ?

L’Ariège et son parc naturel des Pyrénées ariégeoises recèlent des trésors naturels à découvrir en famille ou entre amis.

Les sentiers d’Ariège sont à moins d’une heure et demie de Toulouse, et à un peu plus de deux heures de Perpignan et Andorre. Ils  s’offrent aux randonneurs les plus aguerris, tout comme aux promeneurs néophytes. Car il y en a réellement pour tous les goûts et pour tous les niveaux en Ariège. Au coeur d’une nature préservée, cascades, étangs, lacs, pics rocheux, châteaux et grottes se découvrent au détours de chemins balisés. Et nul besoin d’équipement de haute montagne, ni de conditions physiques exceptionnelles pour tomber sous le charme.

Les cascades

Pour les plus jeunes, il suffira en effet de 25 minutes pour s’émerveiller devant les cascades de Roquefort, et de 1h15 pour atteindre les cascades de l’Artigue au départ d’Auzat. En seulement deux petites heures au départ de Viviès, il vous sera possible d’accéder en famille à un point de vue splendide sur la vallée de l’Hers.

La Dent d’Orlu

La Dent d’Orlu est bien connue des grimpeurs en raison de sa vertigineuse paroi de 1000 mètres d’altitude. Elle est en effet accessible aux marcheurs par la face nord. Il leur faudra toutefois 5 heures d’effort et 700 mètres de dénivelé, pour accéder au panorama à couper le souffle. Un belvédère d’exception s’ouvre magnifiquement sur l’ensemble des montagnes d’Ariège.

Des sommets emblématiques

Pour les plus sportifs, au départ d’Auzat une exceptionnelle randonnée de haute montagne de près de 10h00 vous permettra de gravir les deux sommets emblématiques de la vallée de Vicdessos, la Pique d’Estats et le Montcalm. Frissons garantis lorsque vous atteindrez le sommet de la Catalogne et le premier “3000” pyrénéen depuis la Méditerranée. Attention, cette randonnée et ses 2000 mètres de dénivelé s’adresse toutefois aux randonneurs chevronnés.

Une biodiversité extraordinaire

Tout au long de ces aventures ariégeoises, petits et grands n’auront qu’à ouvrir grand les yeux pour s’émerveiller d’une biodiversité si riche. Peut-être croiserez-vous au cours de vos explorations des isards, des loutres et des marmottes ? En levant les yeux vers le ciel, vous apercevrez le ballet d’un gypaète barbu, considéré comme le plus grand rapace d’Europe, celui d’un vautour ou encore d’un aigle royal. En Ariège, près de 60 espèces d’orchidées s’offrent aux observateurs les plus curieux. L’hiver, les étonnantes sphères vertes ornées de baies blanches accrochées aux arbres nus trahissent la présence du gui, symbole de force et de puissance, mais surtout signe d’une nature préservée.

N’attendez plus, l’Ariège s’offre à vous dès maintenant. Vous constaterez ainsi que l’Ariège mérite sa devise… “Ariège, les Pyrénées avec un grand A !”

La rédaction