En l’absence de compétitions, les traileurs font tomber des records

C’est une incroyable dynamique que vit le monde du trail en ce moment. Alors que la plupart des compétitions ont été annulées ou reportées pour cause de pandémie, les sportifs retournent aux sources du trail en réalisant des performances incroyables dans le cadre de défis personnels. Découvrez les nouveaux records établis par les traileurs en France.

En cet été 2020, c’est une véritable pluie de performances et de records qui s’abat sur la famille trail. En juillet, nous avions déjà relayé la performance de Xavier Thévenard sur le GR20, du Finistèreman Everial, de la Grande Traversée d’Alsace aux Alpes-Maritimes réalisée en relais par plusieurs stars du trail du team Salomon, dont François d’Haene, ou encore de l’UTMB for the planet, 100% digital et solidaire pour cette année si spéciale… D’autres initiatives récentes de traileurs méritent un joli coup de projecteur.

La grande traversée des Pyrénées en 9 jours !

9 jours, 9 heures et 12 minutes… Erik Clavery a pulvérisé de 2 jours le précédent record détenu par Thierry Corbarieu, dont il a volontairement suivi la trace sur le GR10 de Banyuls-sur-Mer  à Hendaye où il est arrivé mercredi 15 juillet, là 3h30 du matin. Il projetait de franchir les 868 kilomètres et 55 000 mètres de dénivelé positif en 10 jours. 9 jours et demi auront finalement suffit, soit 225 heures et 12 minutes, après une préparation millimétrée de plusieurs mois.

“Je ne peux vous dire le temps passé à la préparation mentale lors des 10 derniers mois, ni le temps de préparation logistique, ni même le temps passé à étudier les cartes, les profils, les étapes potentielles, les dénivelés, l’organisation et l’étude des différentes solutions, mais cela représente un nombre incalculable d’heure qui ont été la base de la réussite de ce projet.”

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Erik Clavery (@erikclavery) le

La traversée des Vosges en 26 heures et 41 minutes

Dans les Vosges, Maxime Grenot a quant-à-lui établi un nouveau temps de référence en terminant la traversée du massif avec 3 heures d’avance sur le record de Romain Sophys (29h33′). 26 heures et 41 minutes d’effort pour parcourir les 205 kilomètres et 7 400 mètres de dénivelé.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Maxime Grenot (@maxime_grenot) le

Une traversée des Alpes en mode Wildinism sur le GR 5

Si Sébastien Raichona n’a pas fait tomber le record de Romain Sophys – encore lui ! – il réalise un véritable exploit en autonomie totale et sans assistance en réalisant la traversée des Alpes de Thonon à Nice en 162 heures et 9 minutes, soit seulement 1h29 de plus que le record réalisé avec une assistance.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Trails Endurance Mag (@trailsendurance) le

23 ascensions et 7 500 mètres de dénivelé en une journée

Finissons ce petit tour d’horizon avec une nouvelle prouesse de l’ultra-terrestre Kilian Jornet, qui a décidé d’explorer quelques sommets norvégiens qu’il ne connaissait pas encore. Le jeune papa a roulé trois heures au départ de chez lui, avant de parcourir à pied et à vélo 60 kilomètres à travers les montagnes, et de gravir les 23 sommets de plus de 2 000 mètres d’altitude de la zone. 20 heures et 45 minutes bien rentabilisées pour une petite journée de découverte !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kilian Jornet (@kilianjornet) le

La rédaction