carte welcome

Avec toute réservation, 1 an d'adhésion offert à la Carte Avantages Welcome.

10 000 offres sport et culture partout en France ainsi que 10% de remise sur vos futures réservations Welcome !

Déjà 120 000 signatures “pour un accès responsable à la nature en période de confinement”

Depuis quelques jours, une pétition relayée par le site Reporterre connaît un succès indéniable. Déjà plus de 120 000 personnes ont apposé leur signature au pied de la tribune, “Pour un accès responsable à la nature en période de confinement”…

Le confinement instauré par le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 limite l’exercice de l’activité physique et de la promenade à une heure quotidienne. Elle doit par ailleurs se faire dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile. Le 22 avril dernier, 16 signataires de renom, sportifs, scientifiques, médecins, journaliste, philosophe et politiques se sont unis pour réclamer au gouvernement un assouplissement de la mesure. Pour eux, il “serait logique de pouvoir se disperser dans les espaces de la nature” en cette période de pandémie et de distanciation sociale. Ils demandent tout simplement un accès à la nature en période de confinement.

Concernant les risques de propagation du virus

Selon les auteurs de la tribune, “pratiquées de façon responsable et en respectant une distance minimale qui pourrait être portée à deux mètres, ces activités n’ont pas d’incidence sur la circulation du virus, ni sur l’accidentologie”. Il deviendrait ainsi possible de pratiquer la promenade, la randonnée, le trail, la photographie, ou encore le yoga.

pour un accès responsable à la nature en période de confinement

Concernant la mobilisation des moyens

Les 16 signataires ont également souhaité mettre en lumière les moyens mobilisés par certains départements pour surveiller les sites naturels. “Alors que nous manquons de moyens, cette réglementation semble être appliquée avec sévérité en espace naturel. Elle mobilise des moyens parfois très importants (hélicoptères, drones, quads, motocross, etc.), y compris à l’encontre de simples promeneurs, respectant les gestes barrières de mise à distance.”

Concernant le bien-être et la santé

La pétition alerte également sur le lien entre les activités de pleine nature et la santé physique et psychologique. “De nombreuses études médicales démontrent l’effet bénéfique du contact avec la nature sur le stress, l’anxiété, ou encore la dépression”. D’un point de vue physique, “il est aussi démontré que ce bénéfice se répercute sur le système immunitaire”. Les activités de plein air permettent de lutter contre toutes les maladies liées à la sédentarité qui ont été repérées comme facteur de co-morbidité en cas d’infection par le Covid-19. Les activités de plein air sont d’excellents remèdes à l’obésité, aux maladies cardio-vasculaires, à la dépression… Pourquoi s’en priver de manière aussi drastique ?, questionnent ces amoureux du bien-être et de la nature.

Confinement et vélo

L’exemple Allemand

La tribune rappelle d’ailleurs qu’en Allemagne, les autorités ont fait un choix contraire à celui de la France. Au lieu de maintenir les citoyens dans leurs maisons, Angela Merkel et son gouvernement les ont encouragés à pratiquer des activités et sports de plein air, sans pour autant négliger les gestes barrières désormais bien connus de tous.

Le confinement, source de mal-être

La pandémie de Coronavirus a déjà fait plus de 170 000 morts dans le monde, dont plus de 20 000 en France. Rouvrir l’accès aux sites naturels dans le respect des mesures de distanciation sociale permettrait donc selon les signataires de donner un peu d’oxygène pendant un confinement qui s’est avéré plus long que prévu, mais aussi de limiter le développement d’autres pathologies si le confinement devait encore se prolonger.

“Ainsi, nous vous demandons, Monsieur le président de la République, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19 et contre les autres causes de mortalité et morbidité associées au confinement, de modifier le décret et d’autoriser l’accès aux espaces naturels, à condition de respecter strictement des règles de distanciation sociale éventuellement renforcées, et exclusivement pour les activités qui ne présentent objectivement pas plus de risque que des activités domestiques ou de jardinage.”

Une perspective nécessaire

À 15 jours du déconfinement progressif qui devrait s’accompagner d’un assouplissement de ces mesures, la pétition pour un accès à la nature en période de confinement, a très certainement une valeur symbolique forte. On imagine toutefois difficilement le gouvernement modifier le décret maintenant. Mais ce texte permettra sans aucun doute de questionner nos pratiques et les mesures mises en place, dans l’éventualité d’une autre période de confinement ou d’une nouvelle épidémie.

La rédaction

Liste des signataires de la tribune
– Christophe André, Psychiatre, psychothérapeute
– Alexia Barrier, Navigatrice, Skipper du Vendée Globe 2020, Fondatrice de 4myplanet
– Delphine Batho, Députée, ancienne ministre de l’écologie, présidente de Génération Écologie
– Philippe Bourdeau, Enseignant chercheur, spécialiste des pratiques sportives de nature
– Dominique Bourg, Philosophe, professeur honoraire à l’Université de Lausanne
– André Cicolella, Toxicologue, président du Réseau Environnement Santé
– Lionel Daudet, Alpiniste et écrivain engagé, auteur de Le tour de la France, exactement
– Pascale d’Erm, Autrice de Natura – Pourquoi la nature nous soigne… et nous rend plus heureux
– François Labande, Alpiniste, écrivain, administrateur du Parc national des Écrins
– Xavier de Le Rue, Snowboarder, double champion du monde et triple vainqueur du Freeride World Tour
– Henri Malosse, 30e président du Comité économique et social européen
– Frédi Meignan, Acteur de la montagne, ancien gardien du refuge du Promontoire
– Corinne Morel Darleux, Conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes, autrice de Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce
– Guillaume Néry, Champion du monde d’apnée
– Xavier Ricard, Philosophe, ethnologue, essayiste, cofondateur de la revue Terrestres
– Marie Toussaint, Députée européenne, juriste, à l’origine de la pétition « l’Affaire du siècle »
– Guillaume Vallot, Journaliste, éditeur et alpiniste