fbpx

MEILLEURS TARIFS GARANTIS

Pas de surcoût, nos tarifs sont identiques à ceux pratiqués par les campings.

Comment bien choisir ses chaussures de randonnée ?

Bien choisir ses chaussures de randonnée est une première étape essentielle à la pratique de ce sport exigeant.

Pour bien choisir ses chaussures de randonnée, il est primordial de définir précisément ses besoins. Car la bonne chaussure de randonnée n’existe pas. Tout dépend de vous et de l’utilisation que vous en aurez. Quel sera votre terrain de prédilection ? Quelle sera la durée moyenne de vos randonnées ? Quelle sera leur intensité ? Quel est votre état de forme ?… Avant de faire un choix, il faut par ailleurs connaître les caractéristiques techniques d’une chaussure de randonnée, et comprendre le rôle de chacune de ses parties. Composition, maintien, imperméabilité… De la balade en famille au trek, voici nos conseils pour être certain de bien choisir ses chaussures de randonnée.

Anatomie d’une chaussure de randonnée

Une chaussure de randonnée se compose d’une semelle, d’une tige, d’un chausson, d’une membrane, d’un pare-pierres et de lacets. La semelle extérieure garantit l’accroche et l’adhérence. La semelle intermédiaire assure l’amorti et la stabilité latérale. La tige maintient la cheville. Le choix de la composition du chausson joue sur le poids, la résistance et la respiration. Cuir, suède, nubuck ou tissus synthétiques ? Il faudra choisir. Le cuir est résistant mais lourd et peu respirant. Le synthétique est léger, respirant mais plus fragile. La membrane en Gore-Tex, Outdry ou Novadry assure quant-à-elle l’imperméabilisation. Le pare-pierres est essentiel pour protéger les orteils et la chaussure sur terrain accidenté. Pour finir, les lacets ont un rôle primordial en ce qui concerne le maintien du pied.

Chaussures de randonnée en montagne

Chaussures de randonnée basses, intermédiaires ou à tige haute ?

Pour bien choisir ses chaussures de randonnée, il peut être pertinent de commencer par le choix de la tige. Elle peut être basse, intermédiaire ou haute. La tige basse n’assure pas le maintien de la cheville. Elle est conseillée pour les balades ou les randonnées en forêt et sur terrain valloné. La tige intermédiaire, encore appelée mid, permet d’accéder à des terrains plus accidentés, tout en conservant de la souplesse. La tige haute est celle qui maintient le mieux la cheville. Elle est conseillée pour les randonnées sur terrain accidenté ou pour les treks.

Chaussures de randonnée souples ou rigides ?

Quelle que soit le choix de la tige, une chaussure de randonnée pourra se décliner de souple à rigide. En magasin, n’hésitez pas à effectuer une torsion latérale de la chaussure pour estimer sa rigidité. Les chaussures souples sont légères et moins fatigantes mais aussi plus fragiles. Elles laissent plus de liberté au pied, permettent un bon déroulé du pied, mais elles protègent moins. Les chaussures plus rigides sont plus stables et protègent mieux les chevilles d’éventuelles torsions. On estime que les chaussures de randonnées les plus souples sont conseillées pour la balade et la petite randonnée. Les chaussures intermédiaires sont idéales pour la grande randonnée et les treks. Les chaussures les plus rigides sont quant-à-elles destinées à la haute montagne et à l’alpinisme.

Chaussures de randonnée dans la neige

Évaluer son état de forme actuel

Un autre critère est déterminant dans le choix de ses chaussures de randonnée. Son état de forme. Tout aussi important que le terrain, il est primordial de choisir ses chaussures de randonnée en fonction du randonneur que vous êtes. Les grands sportifs peuvent opter pour les chaussures souples, légères et à tige basse sur de nombreux terrains. C’est par exemple le cas des traileurs, qui ont recours à des chaussures particulièrement légères. Mais après une longue interruption, en cas de sédentarité ou de surpoids, n’hésitez pas à opter pour des chaussures assurant un excellent maintien. Dès que vous aurez retrouvé la forme, vous pourrez bien sûr passer sur des chaussures plus légères.

Derniers conseils avant de se lancer

Lors de vos essayages, prenez le temps de tester plusieurs modèles de plusieurs marques. Lorsque la chaussure de randonnée est desserrée, vous devez passer un doigt à l’arrière lorsque les orteils sont en butée. Si vous hésitez entre deux tailles, choisissez la plus grande. Si vous ressentez un point de pression, cherchez une autre paire. N’hésitez pas à utiliser des semelles orthopédiques en supplément si vous en avez besoin. Sachez également que le choix des chaussettes et fondamental. Oubliez les soquettes de tous les jours. Optez pour de vraies chaussettes de randonnée.

Chaussures de trail