carte 20

Camping Via Romana

Entre mer et montagne, le camping Via Romana est idéalement situé pour visiter la région et profiter de ses charmes incomparables. A mi-chemin entre Bonifacio et Bastia, la Corse Orientales est un carrefour essentiel pour partir à la découverte de la Corse. 

Vous retrouverez toutes les informations pour votre séjour sur le site de l’Office de tourisme de la Corse Orientale: corseorientale.com.

Villages

La diversité des paysages fait le charme de ces villages perchés, qui ont su préserver leur authenticité. 

  • Prunelli di Fium’Orbu. Le village, situé sur un promontoire, jouit d’une vue panoramique superbe sur le Fium’Orbu, surtout au Nord-Est sur la plaine d’Aleria, ses étangs et la mer. Le Musée de la Poste et de la Communication et le Musée de Mnemosina, qui relate l’histoire du Fium’Orbu, vous feront découvrir le passé de cette région fluviale.
  • Ania di Fium’Orbu. Hameau de Serra di Fium’Orbu, enclavé et entouré de maquis et de verdure, le village est au-dessous d’un piton rocheux. A son sommet, on peut voir une gigantesque auge de pierre taillée. En contrebas du piton rocheux, ne manquez pas la visite de la grotte de Circinellu. Ancien habitat préhistorique, comme beaucoup de grottes de la région, la grotte et son dédale de couloirs rocheux a servi d’ultime retrait au curé de Guagnu, Dominique Leca, dit Circinellu.
  • Serra di Fium’Orbu, pilier de l’histoire ancienne du Fium’Orbu. Impossible de ne pas tomber sous le charme de la beauté de ses paysages sauvages et préservés, en plein cœur de la région si verte du Fium’Orbu, entre mer et montagne. Vous apercevrez la plage du Quercione, à l’eau couleur émeraude. 

Plage / Plongée

30 kilomètres de sable blanc vous attendent sur la côte orientale, entre pinèdes odorantes, forêt de hêtres et eau translucide. 

Parmi les plages qu’offre la côte, arrêtez-vous sur la plage de Quercioni, sur la commune de Serra di Fium’Orbu. Cette belle plage de sable est bordée par des petites dunes sur plusieurs kilomètres. Le surnom de “plage aux vaches” lui est donné par les habitants de la région, du fait de la présence de bovins des champs alentour. Petite curiosité locale, l’épave du Niagara, un chalutier qui fit naufrage dans les années 70, aujourd’hui très visitée par les plongeurs. 
Pour les amoureux de la mer, la région offre de beaux spots de plongée. Pour une découverte de la richesse des fonds marins, consultez le site de l’Office du tourisme et sa liste de prestataires sur corseorientale.com.

Patrimoine naturel

  • L’enclos aux cerfs, Serra di Fium’Orbu, dans le hameau de Ania. Les cerfs sont d’origine sarde et ont été introduits dans un milieu naturel sauvage favorable à leur implantation.
  • L’Acquacitosa, Serra di Fium’Orbu, une source d’eau gazeuse ferrugineuse. Vous trouverez un beau parcours de santé à proximité.

De nombreux sites naturels de toute beauté sont situés à proximité du camping. N’hésitez pas à demander conseil à l’accueil du camping. Vous pourrez notamment admirer la cascade de la Bughja, une impressionnante chute d’eau de près de 100 mètres de haut. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page thématiques et sur corseorientale.com

Patrimoine culturel

Entre tradition et modernité, venez découvrir le patrimoine culturel et architectural de la région du Fium’Orbu, dont voici quelques exemples :

  • La Via Romana, Prunelli di Fium’Orbu, la voie romaine tracée au Ie siècle, dont les vestiges sont encore présents.
  • L’ancien port de Calzarellu, Prunelli di Fium’Orbu. Ancien quai de port au pied de la tour de Calzarellu, il est, encore aujourd´hui, partiellement visible. Le port servait à l’époque romaine à charger le blé cultivé à Migliacciaru pour le livrer à Ostie, le port de Rome.
  • Le Château de Covasina, Ventiseri. Dans un paysage bucolique et une vue imprenable sur la plaine, les ruines de ce château carolingien témoignent du riche passé de la région. Dominant l’épais maquis alentour, vous apercevrez les ruines des maisons du XVe au XVIIe siècle. 
  • L’église Saint-Michel, dont l’intérieur vous laissera sans voix. Recouverte de fresques néo byzantines, réalisées par l’artiste grec Giannakakis, peintre officiel du patriarche de Constantinople, les murs racontent les principales scènes de l’évangile grâce à la puissance de son graphisme et de ses coloris.

Pour préparer plus en détails votre séjour, rendez-vous pages Camping, Hébergements et Thématiques.