10 astuces de Bertrand Piccard pour mieux vivre le confinement

Aventurier, pionnier, innovateur, à la fois médecin et explorateur, Bertrand Piccard est « une voix écoutée au sein des plus grandes institutions qui le considèrent aujourd’hui comme un leader d’opinion influent sur les thèmes du progrès et de la durabilité ». Fils de l’océanographe Jacques Piccard et petit-fils du physicien Auguste Piccard, il a réussi le premier tour du monde en ballon en 1999 avec le pilote britannique Brian Jones. Il a également co-développé et co-piloté l’avion solaire Solar Impulse, avec lequel il a réalisé un tour du monde entre mars 2015 à juillet 2016, avec un seul plein de carburant.

Sollicité de nombreuses fois pour quelques conseils à suivre pour survivre au confinement et à l’isolement forcé pendant la crise du Covid-19, Bertrand Piccard a fait le choix de rédiger 10 astuces qui l’ont aidé à vivre plusieurs semaines de sa vie confiné dans un ballon solaire ou dans le cockpit d’un avion. Nous vous proposons de découvrir ces dix astuces issues de l’article rédigé en anglais pour la Fondation Solar Impulse.

Évitez de vous projeter dans l’avenir

Ne pas espérer que ce sera bientôt fini… Compter les jours restants peut vite devenir une torture. Concentrez-vous sur l’instant présent, prenez conscience de ce que vous faites, pensez et ressentez, en percevant que vous existez dans tout votre corps. Un ou deux mois à la maison peuvent passer très vite !

Trouvez votre “lieu sûr”

Il est important de vivre une expérience intérieure de confort et de sécurité. Développer sous forme visuelle, auditive ou sensorielle un cocon protecteur est le bagage le plus utile que Bertrand a emporté avec lui lors de mes expéditions.

Réalisez que cette expérience est unique

L’histoire s’en souviendra et vous êtes tous, chacun à votre niveau, en train de l’écrire.

Placez votre situation personnelle à une échelle plus large

Des millions de personnes vivent la même chose que vous en ce moment même. Vous n’êtes pas seul.

Percevez le sens de ces instants

Le confinement est utile, il vous protège et protège les autres, et cela est primordial. Les prisonniers politiques maltraités ont plus de probabilités de guérir de leur traumatisme quand ils vivent leur captivité comme étant liée à la cause qu’ils défendent. En voyageant dans un cockpit exigu Bertrand Piccard avait une intention, celle de promouvoir les énergies renouvelables, et cela l’a aidé à tenir.

Solar Impulse et Bertrand Piccard

Définissez l’état d’esprit que vous voulez adopter

C’est un choix que vous devez faire consciemment. Crise ou défi ? Épreuve ou enseignement ? Une crise que nous acceptons devient une aventure, avec un objectif à atteindre. Une aventure que nous refusons devient une crise, avec de la souffrance…

Acceptez la situation

Refuser une situation irréversible engendre de la souffrance. Accepter la réalité vous aidera à réduire votre niveau de stress.

Courage ou confiance ?

Face à un problème qui vous dépasse, le courage vous permettra de vaincre la peur, mais la confiance vous mènera plus loin. Vous en serez conscient lorsque les circonstances vous forceront à quitter vos références habituelles, et découvrirez que vous avez quelque part en vous, toutes les ressources pour avancer et réussir.

Apprenez à communiquer

Nous vivons trop à l’extérieur de nous-mêmes plutôt qu’à l’intérieur. Si vous êtes confiné seul, réapprenez à communiquer avec vous-même. C’est quelque chose que vous avez perdu dans la société des loisirs et de la distraction dans laquelle vous vous dispersez. Être seul devient une révélation dès que vous recommencez à écouter votre vie intérieure. Si vous êtes confiné avec d’autres, C’est l’occasion de découvrir une autre façon de communiquer, non pas d’échanger des opinions qui peuvent devenir conflictuelles, mais d’exprimer vos sentiments et émotions. Partagez vos propres expériences et intéressez-vous à celles de votre voisin, sans critique ni reproche.

“En conclusion, tout ce que je vous conseille ici ne vient pas seul. Il faut l’apprendre, le pratiquer, le répéter. C’est apprendre une nouvelle façon de se rapporter à soi-même, aux autres et à la vie. Vous avez le temps de le faire maintenant, alors pourquoi vous en priver ? Une fois le confinement terminé, le plus triste serait de vous dire que vous n’en avez pas suffisamment profité pour évoluer…”

La rédaction

Adapté du texte rédigé en anglais par Bertrand Piccard, psychiatre et explorateur, auteur de “Changer d’Altitude, quelques solutions pour mieux vivre sa vie” aux éditions Stock.