Antoine Albeau fait tomber deux records du monde de vitesse en windsurf

Antoine Albeau est l’un des meilleurs windsurfers du monde. Il vient de faire tomber deux records du monde de vitesse sur la plage du Rouet à la Palme, en Occitanie.

À 48 ans, Antoine Albeau détient 25 titres de champion du monde de planche à voile, en slalom, Formula windsurfing, Overall, Freestyle, Super X et vitesse. Il est également le détenteur de 10 titres de champion de France de windsurf. Antoine s’est par ailleurs illustré sur des courses longues distances tels que le Défi Wind de Gruissan à trois reprises. Antoine Albeau a décroché des records de traversées. 6 heures 30 minutes ont été suffisantes pour relier la Guadeloupe à la Martinique. La traversée de la Manche n’a quant-à-elles nécessité que 5 heures 58 minutes. Antoine Albeau est une véritable légende vivante du windsurf. Et il continue de faire parler de lui sur les plages et dans la presse spécialisée.

Deux nouveaux records à son actif

Mi-juillet à la Palme, non loin de Narbonne, sous une forte tramontane Antoine a repoussé une nouvelle fois les limites en établissant deux nouveaux records de vitesse, lors de l’événement “Prince of speed”. Le 17 juillet, il a battu le record du mille nautique en planche à voileavec une vitesse moyenne de 43 noeuds, soit près de 80 km/h. Le 19 juillet, c’est pour le mille nautique en windfoil qu’il a atteint les 30 noeuds, soit près de 57 km/h. Une véritable prouesse pour le presque quinqua toujours au top de sa forme !

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Antoine Albeau (@antoinealbeau) le

Un rôle majeur pour la reconnaissance du funboard en France

Contrairement à la planche à voile olympique, le funboard n’est pas une discipline olympique. Antoine n’a donc jamais pu s’illustrer aux Jeux Olympiques, mais le palmarès époustouflant du véliplanchiste originaire de l’Île de Ré a permis à la discipline de se frayer un chemin jusqu’à une place de choix au sein de la fédération. Sous son impulsion, une équipe nationale de funboard a été mise en place en 2012. Le titre de “Marin de l’année” obtenu par Antoine en 2010 face à des marins tels que Franck Cammas et Armel Le Cléach, aura certainement joué un rôle majeur pour asseoir la légitimité du funboard au sein de la grande famille de la voile.

“Je pense qu’avec ce résultat, j’ai encore appuyé l’image du funboard au sein de la fédération […] Je pense que le monde de la voile a vu que je ne ramenais sans doute pas de médaille d’or des JO mais des titres mondiaux à la France et ça a été pris en considération cette fois.”

La rédaction

Crédit image à la une : Antoine Albeau, publiée avec son aimable autorisation